Lieux et pouvoirs a l'epoque carolingienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La dynastie des carolingiens règne sur le territoire franc de 751 à 987. Ils prirent le pouvoir à la mort du dernier roi mérovingien, Charles, un descendant de Pépin l'Ancien et d'Arnoul devient Maire du Palais de l'ensemble des Royaumes Mérovingiens. Il est surnommé Charles Martel grâce à sa force physique, c'est le vainqueur des Arabes à Poitiers en 732.
Pépin le Bref, le fils de CharlesMartel, se fait couronner Roi des Francs avec la bénédiction du Pape Zacharie. Pourtant, la figure la plus emblématique de la dynastie carolingienne est Charlemagne, fils de Pépin le Bref. Il marque la souveraineté par la longévité de son règne (768-814), par ses nombreuses conquêtes militaires puisqu’il parvient à étendre son royaume sur l’ensemble de la Gaule, la plus grande partie de Germanie et del’Italie et quelques territoires en actuelle Espagne et surtout grâce à ses réformes notamment dans le domaine de l’éducation, de l’économie et en faisant un premier pas dans la restauration de l’Etat. Avec un empire si vaste, des peuples si hétérogènes son contrôle et son bon fonctionnement devient un enjeu très important et le pouvoir du roi seul ne suffit pas. Où s’exerce donc le pouvoir àl’époque carolingienne ? Afin de répondre à cette question nous nous intéresserons successivement au ministère royal, au pouvoir central puis au pouvoir local.
 
 
L’Eglise et son hiérarchie tiennent une place très importante durant le règne des carolingiens mais aussi durant tout le Moyen Age. La société du IXe siècle est divisée en trois ordres social : les clercs, les moines et les laïcs.L’empereur, même si c’est un laïc, domine sur les trois ordres puisqu’il a reçu l’onction. Parmi les clercs, les évêques sont à la tête : ils estiment par ailleurs être les conseillers privilégiés des rois. De plus les ecclésiastiques ont un rôle capital dans la société et la vie de tous les jours, car ils sont plus près des sujets que le roi et aussi plus abordables, ils veillent au bon déroulement de lasociété, ils viennent en aide aux habitants, les conseillent et les influencent à se révolter si une réforme royale leur déplait.  Au cours du Xe siècle, avoir le soutien de l’Eglise résultait à avoir le soutien du peuple.
L’autorité impériale est représentée à l’époque comme l’autorité d’un père sur ses enfants, c'est-à-dire qui lui veut que du bien et cherche à le protéger de tout danger. Apartir de 792, Charlemagne impose à tous les hommes libres de prêter un serment de fidélité au roi, ce dernier peut être renouvelé notamment en cas de périodes sensibles comme les révoltes, les turbulences ou des guerres. C’est est une promesse de ne pas nuire au roi. La fidélité joue un rôle majeur à l’époque carolingienne, c’est une garantie de paix pour le royaume car dans une période où lecatholicisme est si important, prêter serment est garantir à Dieu, et trahir Dieu est inconcevable. Dans la sphère politique aussi le serment rend grand service aux carolingiens car dans un empire si vaste, pouvoir contrôler chaque localité est presque impossible. Le serment est un acte qui, politiquement parlant, aide au bon développement du royaume.
​L’insécurité règne dans les terres carolingiennes,les hommes libres sont de plus en plus exposés aux pillages ou aux attaques et c’est ainsi que les aristocrates et les riches propriétaires fonciers vont gagner de plus en plus de pouvoir à partir de cette période, notamment grâce à la vassalité.  Etre vassal signifie être un homme libre, jouissant de tous ces droits, qui se met volontairement au service d’un seigneur plus puissant que lui enéchange de l’entretien et de la protection. Les Carolingiens vont aussi essayer de faire de la haute aristocratie leur propre vassaux, en échange de nombreux prestiges. L’objectif était d’avoir une pyramide vassalique au sein de l’Empire, commençant du paysan le plus pauvre jusqu’au roi afin de pouvoir avoir un contrôle plus simple et surtout total de l’Empire en donnant le relais aux seigneurs...
tracking img