Liju

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé [modifier]
La pièce est constituée de sept tableaux. Le premier et le septième se déroulent en 1945 tandis que les cinq autres ont lieu deux ans plus tôt, en mars 1943.

Premier tableau [modifier]
Hugo est un jeune intellectuel bourgeois qui a intégré en 1942 le parti révolutionnaire d'Illyrie (ici représenté comme un état de l'Est germano-slave). En 1945, après deux ans passés enprison pour le meurtre de Hoederer (un des chefs communistes) qui lui avait été ordonné par le parti, il retrouve sa protectrice de toujours, Olga. Celle-ci a obtenu de la part de Louis (un autre chef du parti) la permission de sonder l'état psychologique d'Hugo et d'évaluer s'il est récupérable ou pas, c'est-à-dire s'il est disposé à se voir octroyer de nouvelles missions. Elle a jusqu'à minuit,après quoi Louis tuera Hugo si celui-ci n'est pas sauvé par Olga. En effet, Louis estime qu'Hugo doit être éliminé car il est selon lui non récupérable. Hugo accepte de raconter à Olga le déroulement de la mission que lui avait confié le parti deux ans plus tôt et le lecteur est alors plongé en 1943.

Tableaux 2 à 6 [modifier]
À cette époque, Hugo souhaite prendre de l'importance dans la structuredu parti; pour cela il cherche et trouve une mission de haute importance : assassiner l'un des chefs charismatiques du parti prolétarien communiste : Hoederer. Devenant son secrétaire particulier, il va peu à peu se lier d'amitié avec lui et prendre conscience de l'humanité de sa proie même s'il ne partagera jamais son point de vue en matière de politique. Il tentera d'ailleurs de convaincreHoederer que sa théorie est la bonne, sans succès. Son attachement à ce dernier va l'empêcher d'accomplir sa mission jusqu'à ce qu'il ne surprenne Hoederer enlacé avec sa propre femme, Jessica. Hugo va alors franchir le pas et tuer Hoederer.

Septième tableau [modifier]
Dans le septième et ultime tableau, le lecteur est à nouveau transporté en 1945, juste après la fin du premier tableau. Il vaêtre minuit; Louis va arriver et tuera Hugo si celui-ci est effectivement non récupérable de l'avis d'Olga. C'est alors que celle-ci dresse la situation du moment à Hugo: le jeune homme se rend compte que c'est la politique promue par Hoederer deux ans plus tôt qui s'est imposée et qu'elle a amené une série de conséquences qu'Hugo avait prévues. C'est alors qu'il s'exclame: « C'est une farce. »,tandis qu'Olga lui avoue qu'Hoederer a été propulsé au rang d'icône et de personnage historique en qualité de visionnaire.

Olga lui propose d' oublier son crime, son identité et de repartir à zéro, désormais considéré comme un vrai membre du parti qui a fait ses preuves par les armes et le sang; en bref, il est récupérable. Mais Hugo refuse; il a honte: honte d'avoir tué Hoederer sans savoirpourquoi, ou plutôt sans l'avoir réellement décidé; honte de se voir proposer un marché par Olga sa protectrice de toujours. Non, Hugo n'accepte pas de ternir la mémoire d'Hoederer: ce n'est qu'en revendiquant son meurtre qu'il sera responsable et libre et qu'il aura enfin tué Hoederer, dignement. Refusant la voie de la lâcheté et du silence (s'écriant finalement: « Non récupérable! »), Hugo a aussichoisi la mort.

Analyse [modifier]

Une œuvre autobiographique [modifier]
Les Mains sales est en effet un drame autobiographique. Sartre y décrit ses propres luttes intellectuelles en relation avec son entrée dans un parti « révolutionnaire » en 1948. Il met en scène un jeune intellectuel bourgeois, Hugo, dont beaucoup de traits ressemblent à Sartre lui-même tel qu'il se décrira plus tard dansson autobiographie Les Mots. Dans certaines répliques d'Hugo, on ressent d'ailleurs toute la haine que ressent Sartre à l'égard de sa classe d'origine et de sa propre condition.

Sartre s'interroge en fait sur son propre engagement politique, comme il l'avait déjà fait à travers le personnage de Garcin dans Huis clos.

Une œuvre à portée politique et philosophique [modifier]
Sartre met...
tracking img