Limousin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Limousin

[pic]

Carte d’identité :

• 3 départements (Corrèze : Tulle, Creuse : Guéret, Haute-Vienne : Limoges)
• 747 communes
• 16942 km² de superficie
• 741 000 habitants au recensement de 2009
• Densité de 43 habitants au km²
• Taux de chômage de 6 % en juin 2008 (France métropolitaine : 7,2%)
• taux de boisement de 33%
• 2 axes autoroutiersmajeurs : nord-sud avec l’A20 (L’occitane) de Paris à l’Espagne, est-ouest avec l’A89 de Lyon à Bordeaux

Située dans l'ouest du Massif Central, le Limousin, l'une des régions les moins peuplées de France, c’est le pays de l'arbre et de l'eau, des grands espaces boisés et des verts pâturages. Terre marquée par la guerre de Cent ans et par des périodes de l'histoire de la résistance, le Limousin sedécouvre au travers de ses plus beaux villages tels Collonges-la-Rouge, Limoges « ville d'art et d'histoire », la cité mondiale de la tapisserie Aubusson, le célèbre plateau de Millevaches et quantités de paysages de cartes postales....

Economie :
- Agriculture
- PME/PMI
- Agroalimentaire
- Le secteur électrique/électronique, la métallurgie et la mécanique
- La porcelaineet céramique
- la filière bois ainsi que l’industrie graphique.
Tourisme :
- Le tourisme vert
- Les sites historiques : les vestiges gallo-romains, les ruines médiévales, les châteaux
- Les routes historiques : la route de St Jacques (itinéraire culturel européen, route officielle des pèlerins de St Jacques de Compostelle venant de Vézelay ; la route Geoge Sand, la routeRichard Cœur de Lion
- Les plus beaux villages de France : Collonges-la-rouge (village bâti en grès rouge), Curemonte (village pittoresque édifié sur une arrête rocheuse), Turenne (bâtie sur les pentes de sa butte calcaire), Mortemart
- Tourisme culturel grâce à la créativité artistique de la région : art traditionnel de la Tapisserie, de l’Email et de la Porcelaine
- Une stationthermale : Evaux les Bains spécialisée dans la rhumatologie, phlébologie et gynécologie

La cuisine :
La cuisine limousine doit son histoire, son authenticité et sa saveur au monde rural. Rien ne se gaspille, les bases de sa gastronomie reposent sur l'utilisation des ressources locales : les produits de la ferme, les produits des forêts tels la châtaigne ou encore les produits de la rivière. « EnLimousin, on n'a pas de caviar, mais on a des châtaignes » disait Antoine Blondin (écrivain du XXème siècle)

Les produits de la région :

Condiments : Moutarde violette de Brive ; huile de noix ; Miel de bruyère ;
Vinaigre de cidre ; Confiture de noix vertes, de poires au vinaigre, de pissenlits, de pommes aux prunelles

Charcuterie : boudin aux châtaignes, confit de porc, foie gras d'oie,Giraud (boudin gris clair), panse et joue de mouton, fraise et tête de veau, grillon limousin, langue de mouton fumée, jambon de « cul noir », saucisse sèche (LR), terrine de sanglier, de lièvre

Viande : bœuf limousin (LR), porc du Limousin et porc fermier (LR, IGP), porc « cul-noir » du Limousin (robe bicolore claire et noire corps trapu et oreilles à demi dressées : IGP), agneau Baronet duLimousin (IGP), veau sous la mère (LR), veau fermier (LR, IGP) Gibier : lièvre, perdrix, sanglier, faisan Volaille : oie, canard, poulet, pintade

Poissons : truite fario, carpe, sandre, brochet, ombre, omble-chevalier, saumon de fontaine,perche

Légumes et fruits : Pomme de terre du Limousin, rave limousine, champignons (cèpe, girolle, chanterelle, mousseron, trompette-de-la-mort, coulemelle, pied-de-mouton, morille, truffe)

Châtaigne blanche, myrtille, framboise, groseille, mûres, cassis, fraise, cerise, prune, poire, noix, pomme du Limousin : Golden (AOC), pruneau de Saint-Léonard-de-Noblat.

Produits laitiers :

Le...
tracking img