literature Francaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1733 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Histoire de la Littérature française se découpe en plusieurs parties:

-LE MOYEN-ÂGE :
iiiiija-La langue française
iiiiijb-Les chansons de geste
iiiiijc-La littérature courtoise
iiiiijd-La littérature populaire et morale
iiiiije-Le théâtre

-LE XVI SIECLE
iiiiija-La Renaissance
iiiiijb-La Pléiade
iiiiijc-Rabelais
iiiiijd-Montaigne

-LE XVII SIECLE
iiiiija-Introductioniiiiijb-Les grands courants littéraires du XVII siècle
iiiiijc-La Tragédie
iiiiijd-Pierre Corneille
iiiiije-Jean Racine
iiiiijf-Le Jansénisme
iiiiijg-Blaise Pascal
iiiiijh-Molière

-LE XVIII SIECLE

Qu’est-ce que le symbolisme ?
Le symbolisme est avant tout un courant de pensée, reposant sur la conviction que le monde réel n’est fait que d’apparences et qu’il existe une autre réalité, plusmystérieuse et plus complète. Le symbole doit donc permettre de représenter concrètement l’abstrait, l’invisible, il doit être une passerelle pour atteindre cette réalité, ou tout du moins en donner une idée.
Mais il s’agit au sens strict du terme d’une école littéraire lancée par le manifeste de Jean Moréas en 1886, dans lequel il reconnaît Rimbaud, Verlaine et Mallarmé comme maîtres dusymbolisme. Jean Moréas, René Ghil et Jules Laforgue en sont les grands représentants.
Les emblèmes du symbolisme
Paul Verlaine pratique un art de la suggestion. Ses principaux recueils confèrent le primat absolu à la musique, seule capable de transporter l’âme vers des ailleurs inconnus.
Arthur Rimbaud fait de sa poésie une exploration de l’inconnu. Tout sens immédiat disparaît au profitd’hallucinations, d’« illuminations » colorées, qui créent un univers merveilleux et féérique.
Stéphane Mallarmé oriente la poésie vers l’hermétisme. Pour créer et suggérer le mystère, il peint non les réalités concrètes, mais les effets qu’elles produisent.
Poétique du symbolisme
Le symbole : la sensation et l’idée ne sont plus séparées. Le plus souvent, le symbolisé n’apparaît plus et le lecteur doitdécrypter le texte. Il s’agit d’un outil destiné à désigner le monde tout en le masquant.
Un nouveau rôle assigné au poète : le poète n’est pas celui qui nomme ou qui décrit, il est l’intermédiaire entre les hommes et le monde. Il devient un guide qui conduit le lecteur vers la morale, la sagesse.
Hermétisme : volonté de s’élever au-dessus des masses, le poème doit exiger du lecteur une activité dedéchiffrement. Cela se traduit par un culte du mot rare, de la syntaxe disloquée et plus généralement par l’intellectualisme de l’inspiration.
Le surréalisme
Le surréalisme naît dans une France ruinée, décimée, ayant laissé toute une génération horrifiée, découragée ou révoltée. C’est également en parallèle avec la montée du communisme, auquel ces écrivains se rallieront pour la majorité, yvoyant une barrière contre la montée des fascismes que le mouvement surréaliste prend l’ascendant. Ralliés dans les années 1940 avec l’apparition du cinéma, leur art est hérité d’un courant pictural, le cubisme.

Qu’est-ce que le surréalisme ?
Naissance du surréalisme : le mouvement se développe d’abord en parallèle avec le mouvement dada, dirigé par Tzara, mais ne s’affirme vraiment qu’avec laparution du premier Manifeste du Surréalisme par André Breton en 1924. Pourtant, dès 1918, les trois fondateurs du surréalisme, Breton, Soupault et Aragon créent une revue littéraire qu’ils appellent par dérision Littérature.
Refus des conventions : la pire des conventions est celle du langage. Le principe premier du surréalisme est donc de remettre en cause cette convention et de créer de nouveauxrapports entre les mots. Il s’agit finalement de s’insurger contre le totalitarisme esthétique exercé par la beauté classique.
Les surréalistes pensent que l’écriture est une entreprise collective. Ils inventent des jeux de langage reposant sur le hasard, dont le cadavre exquis ou encore les dialogues fictifs.
Les figures du surréalisme
Breton, André (1896-1966) : Nadja ;
Aragon, Louis...
tracking img