Literature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’argumentation

Introduction
L’argumentation est une forme de discours – au sens 2 : impliquant donc la présence d’un sujet de l’énonciation – caractérisée par l’intention de celui qui parle ou écrit (le locuteur) d’influencer celui qui l’écoute ou le lit (destinataire), de modifier son opinion ou de susciter son adhésion.

Beaucoup de textes littéraires et non littéraires (essai, pamphlet,discours publicitaire, discours politique, etc.) sont par nature argumentatif. Mais toute forme de texte (narratif, descriptif, poétique, etc.) peut avoir, plus ou moins ouvertement, une visée argumentative.

I. Mise au point terminologique

1. Démontrer et argumenter
Il faut distinguer démonstration et argumentation. Le rapport à la vérité et la position occupée par le locuteur ne sont eneffet pas les mêmes :
- démontrer : prendre pour point de départ une vérité admise par tous pour conduire logiquement, par un raisonnement déductif, à la vérité de la conclusion. La démonstration s’appuie sur des preuves, sur la cohérence des enchaînements ; elle ne dépend pas des personnes et des opinions. Comme dans les textes scientifiques (modèle type), elle cherche à établir une véritéobjective, universellement reconnue.
- argumenter : avancer des raisons favorables à une opinion que l’on soutient. On est donc dans le domaine des idées et des valeurs (non des faits et des preuves), dans lequel aucune vérité n’est a priori acceptée ou établie avec certitude. L’engagement subjectif du locuteur est évidement plus marqué.

2. Convaincre et persuader
Il faut également distinguer deuxmodalités principales de l’argumentation. Toutes deux visent certes à emporter l’adhésion du destinataire, mais elles mettent en œuvre des moyens différents :
- convaincre : on s’adresse à la capacité de raisonnement et au savoir de l’interlocuteur en avançant des preuves et des arguments logiques ; on adopte dans ce cas un registre didactique
- persuader : on s’adresse aux sentiments del’interlocuteur en cherchant un rapport de proximité ou de séduction par la flatterie, l’humour, la ridiculisation de l’adversaire… ; on adopte dans ce cas un registre lyrique, pathétique, satirique, polémique, etc.

Cela rejoint la question de l’objectivité et de la subjectivité. Celui qui écrit peut choisir de s’impliquer personnellement dans ce qu’il affirme ; il peut inversement choisir de maintenirune distance. Dans le premier cas, il cherche à persuader en espérant que sa subjectivité aura du poids ; dans le second, il espère que cet effacement sera la garantie de son objectivité et servira sa force de conviction.

L’objectivité apparente se cache dans des verbes au présent de vérité générale, dans des proverbes, dans des arguments d’autorité. La subjectivité se dévoile dans la présencede la première personne du singulier, dans les jugements de valeur explicitement rattachés au sujet parlant. Je vous renvoie au II3 du cours précédent consacré à Récit et discours : Traces de l’énonciation, qui relève l’ensemble des procédés dont dispose celui qui argumente pour persuader son interlocuteur : emploi d’un certain vocabulaire (valorisant ou dévalorisant ; abstrait ou concret), desfigures de style concernant le mot ou la phrase, des figures de pensée, du rythme de ses phrases, etc.

La plupart des textes argumentatifs mélangent ces deux procédés.

3. La polyphonie énonciative
L’argumentation se fait la plupart du temps contre quelqu’un. Les opinions combattues sont donc nécessairement présentes dans le but de les exposer et de les réfuter.

C’est la raison pourlaquelle le texte argumentatif a parfois un aspect dialogué (conversation, dialogue philosophique). Il peut aussi laisser place à des citations du contradicteur ou simplement à ses idées. Le texte argumentatif devient alors ce qu’on appelle un discours polyphonique (discours qui fait entendre plusieurs voix).

La chose se vérifie tout particulièrement dans le genre du pamphlet.

II. Les éléments...
tracking img