Littérature de jeunesse exploitation pédagogique de léo de robert kraus

Léo

Robert Kraus et José Aruego, l'école des loisirs, Paris, 1972

Pour aborder l'album Léo, nous avons décidé de découper la lecture en trois parties :

Léo ne sait rien faire convenablement (p.1 à p.7)
Les parents de Léo, l'inquiétude du père (p.8 à p.19)
L'épanouissement de Léo (p.20 à p.28)

Notre choix s'appuie sur le fait qu'en Moyenne Section, la lecture doit se limiter à unnombre restreint de pages (entre 8 et 12) afin d'obtenir l'attention optimale des élèves.

Difficultés et étayages

Difficultés au niveau du mot ou de la phrase

Difficultés lexicales :

|Description |Étayages |
|Convenablement | parimprégnation, substitution : correctement |
| | |
|s'épanouir |travail avec les expressions du visage et utilisation de la métaphore « fleur tardive » |
||pour évoquer les deux aspects de ce mot. |
| |Avec les expressions du visage : explication avec deux images, une où Léo est triste (il |
| |n'est pas épanoui), une où Léo est content (il est épanoui). Travailcontinué plus tard. |
| |Avec la métaphore de la fleur : Une image d'une fleur non éclose (elle ne s'est pas |
| |épanouie), une image d'une fleur éclose (elle s'est épanouie). |
| ||
| |Faire comparer leur plantation avec leur propre apprentissage. Consigne : Nomme quelque |
| |chose que tu ne savais pas faire quand tu étais petit mais que tu sais faire maintenant. Et |
||quelque chose que tu ne sais pas faire maintenant mais que tu sauras faire quand tu seras |
|fleur tardive (métaphore) |grand. |
| ||
| |Par imprégnation et reformulation « Il vaut mieux réussir tard que ne jamais réussir. » |
| |imprégnation |
| |Substitution : « Elle lui dit qu'il faut savoirattendre. » |
| |Montrer le stade avec les plantations, dessin d'une plante |
| | |
|mieux vaut tard que jamais ||
|progrès | |
|patience | |
|bourgeonnèrent...
tracking img