Litterarture francaise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction



Au-delà de sa toile, l'artiste agrandit la représentation, rend, grâce à la couleur, une dimension d'absolu, d'archétype à ce qu'il peut bien vouloir représenter.
En fait, nous ne pouvons pas lire le roman Aurélien sans faire attention à l’importance qu’accorde Louis Aragon aux couleurs, que ce soit dans la description physique des personnages ou dans celle des décorset tout ce qui transforme le roman en peinture impressionniste.
Et vu mon penchant à la peinture depuis ma tendre enfance, j’ai choisit ce sujet afin de dépasser la notion du roman et la mener jusqu’à une œuvre d’art.
Nous tenterons dans ce travail assez modeste, de répartir les couleurs accordées tantôt à la description des personnages, tantôt à la description des décors en tenant en compte larelation de chaque couleur à l’état moral du personnage dont il est question. Comparer ensuite ceci, aux couleurs qui résident dans quelques tableaux de Claude Monet.
Quelle est donc la relation du roman avec les courants artistiques de l’époque ? Comment Louis Aragon a-t-il lié son roman aux tableaux de Claude Monet qu’on y avait cité à maintes reprises, comme étant un personnage réel ? Quelleest la connotation du bleu associé à l’eau et le blanc associé au masque de plâtre ? Ce roman, représente-t-il vraiment un tableau impressionniste ?

La couleur invente sa propre langue au sein de la nôtre et l’habile ainsi plus ou moins profondément d’un ensemble de connotations valorisantes ou stigmatisantes, qui nous construisent et construisent également notre perception des autres et dumonde.
Roland Barthes

Première partie :
Les couleurs et leurs interprétations dans la description

Durant tout le roman Aurélien ; le narrateur ne s’est guère passé de la description -à la Balzac- de tout ce dont ses yeux tombaient. Mais cela, en allant un peu plus loin, jusqu’à une focalisation interne. En effet, cette dernière est portée non pas seulement sur les formes et les couleurs maisaussi sur leurs interprétations.
Dans notre étude, nous nous contenterons, telle le titre du travail l’indique, justement sur les couleurs et la façon dont elles reflètent l’intérieur des individus dans le roman.
1. Description physique des personnages :
Dès la première page du roman, nous remarquons que Bérénice détient le rang du premier personnage auquel est attribué la plupart descouleurs choisit par le narrateur, le plus souvent émises par Aurélien. En effet, ce dernier avait un trouble de mémoire lorsqu’il voulait se rappeler de la couleur de son teint lors de leur première rencontre ; «Aurélien n’aurait pas pu dire si elle était blonde ou brune ».
Le style poétique de Louis Aragon, le mène involontairement à user les figures de style, qui marquent une originalitéd’écriture, mélangeant encore une fois entre les couleurs à l’aide d’un oxymore ; « Il n’aimait que les brunes et Bérénice était blonde ». Ici, le narrateur a juxtaposé deux couleurs de teints différentes pour expliquer que bien qu’Aurélien était toujours épris par les brunes, cette fois-ci il le serait pour une femme blonde, comme si c’était l’idéalisation de l’amour et son élévation au dessus de tout désircharnel. Bérénice ne le plaisait pas justement, mais elle le charmait.
De plus, nous remarquons que le narrateur insiste sur la couleur pâle du teint de Bérénice ; « son teint pâle » « Et elle eut un air d’extrême contrariété qui sembla accroître encore sa pâleur » , une couleur qui marque un manque de circulation sanguine causé par sa timidité dans la plupart des scènes qui se passent dans leroman, le plus souvent marquées par la présence d’Aurélien, pour qui Bérénice avait un penchant amoureux. Même à la fin du roman, lors de leur rencontre après environ dix-sept ans de rupture, le narrateur attribue la couleur pâle à Bérénice ; « Elle le comprit, et elle eut un sourire pâle… ». Cette couleur est souvent associé à Bérénice juste en présence d’Aurélien, ceci explique que bien qu’ils...
tracking img