Litterature des xix et xx siecles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3869 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Pont Mirabeau
Guillaume Apollinaire
 
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
 
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
 
Les mains dans les mains restons face à face     
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse
 Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
 
L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
 
Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure
 
Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
 Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure. |Cầu Mirabeau
Phan Cẩm Thịnh dịch
 
Dưới cầu Mirabeau êm đềm trôi dòng Seine
Trôi cả tình yêu của anh và em
Không biết anh có còn nên nhớ
Niềm vui sẽ đến theo sau nỗi ưu phiền.
 
Giờ cứ điểm, đêm cứ đến gần
Tháng ngày trôi, đây vẫn còn anh.
 
Mặt đối mặt và tay trong tay nhau
Vòng tay ta như cầu
Dưới cầu dòngnước chảy
Ánh mắt rã rời vì li biệt dài lâu.
 
Giờ cứ điểm, đêm cứ đến gần
Tháng ngày trôi, đây vẫn còn anh.
 
Tình ra đi như dòng nước trôi nhanh
Tình yêu của em và anh
Cuộc đời ơi, sao mà chậm rãi
Hy vọng sao mà dữ dội cuồng điên.
 
Giờ cứ điểm, đêm cứ đến gần
Tháng ngày trôi, đây vẫn còn anh.
 
Vẫn trôi đều ngày tuần, tháng năm
Quá khứ và tình yêu quaytrở lại không còn
Chỉ một điều không bao giờ thay đổi
Dưới cầu Mirabeau êm đềm trôi dòng Seine.
 
Giờ cứ điểm, đêm cứ đến gần
Tháng ngày trôi, đây vẫn còn anh. | |1. Introduction :
    Le poème Le Pont Mirabeau est un extrait du recueil Alcools paru en 1913. Apollinaire y fait allusion à sa rupture avec Marie Laurencin et au-delà évoque la fuite du temps semblable à l'eau qui s'en va.
3.Plan du texte :

1ère strophe : le lieu évocateur de l'amour. C'est le Pont Mirabeau de Paris qui le fait se souvenir.
2ème strophe : la plongée dans le passé. C'est le rappel de sa liaison.
3ème strophe : la fuite de l'amour.
4ème strophe : la fuite du temps.
La Seine rappelle au poète son amour perdu.

4. Commentaire littéraire
1. LA FORME POETIQUE.
a. 4 quatrains et refrain sous formede distique (2 petits vers qui reviennent toujours)
Forme:10/4/6/10.
b. Refrain : vers impairs, heptasyllabes (élément essentiel de la musicalité depuis Verlaine)
c. Premier vers repris à la fin = circularité du poème.
d. Nombreuses répétitions dont le refrain donnent une impression de monotonie, de plainte, et rapprochent ce texte d'une complainte.

2. L'AMBIGUITE DU TEXTE.
a. Vient del'absence de ponctuation et du décasyllabe qui ne permet pas d'imposer un sens au texte, ce qui provoque plusieurs lectures.
b. ambiguïté du temps: dominant = présent de vérité général et de méditation. Present du subjonctif exprime un souhait.

3. ECOULEMENT DE L'EAU ET DE L'AMOUR.
1) a. L'eau = élément habituel du poème lyrique pour exprimer la fuite du temps. Elle est nommée, c'est la Seine.b. Verbes de mouvement ("passe", "coule", "s'en va"...) présents à toutes les strophes.
c. Répétitions, anaphore "ni".
2) Expression de l'amour achevé, nostalgie, sentiments.
3) Immobilité du poème avec le pont statique, et le poète figé par sa douleur "je demeure".

6. Conclusion
     Le pont Mirabeau est donc un poème original qui reprend des termes conventionnels dans une structure oùles termes, les sonorités et la disposition des mots forment des correspondances. Seule la peine de l'auteur semble demeurer face au temps qui passe.

[pic]

Analyse
Apollinaire et Marie Laurencin passait souvent par le pont Mirabeau, un chef-d'oeuvre de technique et d'élégance architecturale qui avait été construit entre 1893 et 1896 pour relier directement les quartiers d'Auteuil et de...
tracking img