Litterature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1044 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 
Contexte historique de la naissance de la littérature francophone
Le colonisation française se fit sur le principe de l'assimilation. Avec un tel passif, les nègres francophones sentent le besoin de montrer ce qu'ils sont, d'assumer leur négritude. Leurs cultures ont été niées. Dans les années 30, C Levi Strauss, L. Frobenius, Marguerit Nied, forment une nouvelle approche anthropologique, etmontrent que l'on ne peut pas comparer une culture à une autre. La culture est l'ensemble des réponses apportées aux contraintes de la nature. La pensée, avant 1930, considérait trois états: les peuples civilisés, occupant le territoire greco latin et judeo chretien, les barbares, pas totalement inhumains, occupant le pourtour méditerranéen, et les sauvages, au delà de ces limites.
I. Histoireet colonisation
Contexte de l'écriture de Cahier d'un retour au pays natal, où apparaît pour la première fois le terme de "négritude". Aimé Césaire est né en 1913, il dut député maire de la martinique, il est actuellement encore maire, c'est l'inventeur du concept de négritude, lancé dans les années 20 en France, avec le Sénégalais L. S. Senghor et le guyanais L. G. Damas. Le Cahier d'un retourau pays natal, est publié pour la première fois en 1939 dans la revue "volonté", il va être édité en 1943 avec une préface d'André Breton, et publié seulement à la fin de la guerre aux éditions Présence africaine.
Hormis la littérature orale, il existe une littérature negro africaine anglaise, française et espagnole.
La naissance de cette littérature en France est fixée en 1921, avec lapublication de Babouala, par René Maran, fonctionnaire français en Oubangui Chari (actuelle république centraficaine). C'était une période où le travail forcé était important. Par ce roman, il dénonce les abus de la colonisation, il veut montrer que les nègres ont une culture et identité propre. Le roman va recevoir le prix Goncourt, cela fait scandale et R.Moran est viré de l'administration. Ce livre estconsidéré comme point de départ de la littérature négro africaine française.
Le développement de celle ci s'est nourri de plusieurs influences.
Une influence noire américaine.
Le mouvement qui a le plus influencer est celui de W.E.B. Dubois qui écrit en 1905 Ames noires, dans le contexte d'une amérique raciste: "Je suis un nègre et me glorifie de ce nom".
Le mouvement de la negrorennaissance, avec Langston Hugues, Claude Mc Kay... Ils vont revendiquer l'appartenance à la société américaine et leur identité noire; "moi aussi, je suis l'amérique".
Le "come back to africa". Mouvement de retour en afrique et fondation du Liberia avec M.A. Garvey.
Le mouvement des anthropologues.
Le relativisme culturel: Marguerite Meed. Les plus connus sont: L. Frobenius, C. Levi Strauss, M.Delafosse. Le société elle même est un fait de culture, il n'y a pas de société sans culture. La culture étant l'ensemble des modifications apportées aux questions de la nature.. Il n'y a pas de société sans culture et chaque culture est originale. Le relativisme culturel, s'oppose au diffusionisme, foyer unique de culture qui s'est diffusée dans le monde. C'est pourquoi la colonisation s'est faitecivilisatrice.
A l'époque, africains et antillais commencent à être envoyés en France, et les intellectuels à la sorbonne, où ils sont mis face à un racisme ordinaire, à travers de textes notamment.
Leo Frebennuis écrit une histoire de l'Afrique noire, publiée en 1930. Il veut montrer que l'Afrique a une civilisation, et que celle ci peut donnner des leçons à l'occidentale. "Civilisé jusqu'à la moelledes os, l'idée du nègre barbare est une invention de l'Europe".
André Gide fait un voyage au Congo, ce qu'il voit est pire que ce que disait René Maran. Révolté, il publie son carnet de voyage, "si l'inintelligence caracterisait le nègre, il y aurait alors fort peu d'européens".
 
Un fait historique est important, c'est la première révolte noire victorieuse, de Saint Domingue devenue Haïti,...
tracking img