Litterature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1989 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le premier récit de la Création

02-10-1999 Joncheray Jean et Nouailhat René

Cette séquence permet de s'interroger sur le commencement et la signification du monde. Pour les élèves de collège et de lycée.Objectifs Analyser un récit de sagesse qui interroge sur le commencement et la signification du monde. S'en approprier le sens. Définir la notion de mythe, qui met en relation lesreprésentations de Dieu, de l'homme et du monde. Comparer le récit biblique avec d'autres récits anciens de Création. Destinataires : Enseignants des collèges et des lycées. Supports : - Le texte biblique, livre de la Genèse 1, 1 ; 2, 4 (ce qui signifie du verset 1 du chapitre 1 au verset 4 du chapitre 2. Voir aussi l'Avertissement au début de l'ouvrage). - D'autres récits de Création, dans J. Bottero et S.N. Kramer, Lorsque les dieux faisaient l'homme. Mythologie mésopotamienne, Gallimard, 1969 ; Le Monde de la Bible n° 96, Bayard Presse, 1997 ; le Supplément au Cahier Évangile 27,1979 ; 38,1981. Voir aussi Platon, Le Timée ; Ovide, Les Métamorphoses. Source : Extraits de Pour lire les textes bibliques, CRDP de l'Académie de Créteil, 1998, pp. 9 -10 et 27-33. Les premières pages de la Bibleracontent que le monde est l'œuvre de Dieu. Elles ne nous renseignent ni sur l'origine physique de l'univers, ni sur la formation biologique de l'espèce humaine; à ces questions, la science doit répondre. Elles rendent compte, à travers un récit mythologique (1), du dessein de Dieu pour la création tout entière. Le livre de la Genèse est le premier de la Bible. Il raconte, comme son nom l'indique(genèse, commencement), les origines du monde et le début de l'action de Dieu parmi les hommes. II contient une partie générale sur les débuts de l'humanité (chapitres 1 à 11) et une partie singulière sur la formation du peuple d'Israël (chapitres 12 à 50). Il inaugure ainsi une histoire à la fois universelle et particulière de l'homme. Les deux premiers chapitres sont consacrés aux "commencements". En unpoème, le premier chapitre de la Genèse (Gn 1) relate la création du monde en sept jours ; c'est ce chapitre que nous étudions ici. Le deuxième chapitre (Gn 2) décrit, en un récit imagé, l'origine de l'homme et de la femme et les conditions de l'existence humaine. La question des commencements a toujours intrigué et fasciné : comment le monde a-t-il commencé ? Y a-t-il un début du temps et del'espace ? De tous temps, les hommes ont essayé de répondre à ces questions pour comprendre leur

présent. Les récits bibliques s'inscrivent dans cette problématique. Pendant longtemps, l'Église chrétienne a cru pouvoir imposer sa vision de la création à la science. Cette prétention lui a aliéné bien des milieux. En fait, il est vain de chercher quelque accord entre les textes bibliques sur lesorigines et ce qu'en dit la science. Les textes bibliques sur ce sujet sont divers et marqués par leur époque ; ils invitent le à reconnaître que Dieu est à l'origine de toute chose. La science contribue à faire connaître le monde; elle évolue dans sa recherche et dans ses hypothèses. 1 - POUR COMPRENDRE LE TEXTE Le poème du livre de la Genèse commence au verset 1 du chapitre 1 pour se terminer auverset 4 du chapitre 2. Ce poème est attribué à un auteur ou des auteurs qui vivaient probablement parmi les exilés juifs en Babylonie, au sixième siècle av. J.-C. C'est l'époque du roi Nabuchodonosor à Babylone, du penseur Pythagore en Grèce et du philosophe Confucius en Chine. L'auteur traite des commencements de l'univers et de l'humanité, guidé par ses convictions théologiques, en utilisant desdonnées de l'expérience humaine et en faisant écho à des récits des civilisations contemporaines du Moyen-Orient. L'oeuvre créatrice s'effectue à partir du chaos initial et s'organise en deux fois trois jours : - les trois premiers jours, Dieu crée en séparant et en mettant de l'ordre dans !e désordre, - les trois jours suivants, Dieu peuple les espaces qu'il vient de créer par séparation, -...
tracking img