Logbook

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
En économie, une monnaie fiduciaire (du latin fides, la confiance) est une monnaie (ou plus généralement un instrument financier) dont la valeur reposesur la confiance du public en sa valeur. Celle-ci ne réside manifestement pas en effet dans le coût de la matière qui lui sert de support matériel. Dans unbillet de banque (a fortiori dans une monnaie électronique), la valeur matière est nettement plus faible que la valeur nominale (faciale) attribuée aubillet. Le prix du papier ou de l'encre inclus dans un billet de 10 euros est très inférieur à 10 euros.La monnaie divisionnaire, ce qu’on appelle lespièces de monnaie, est un dérivé de la monnaie. Les pièces n’ont pas de valeur intrinsèque même si elles ont un coût. Les variantes d’alliage et de compositionde ces pièces n’ont généralement qu’un but pratique. Les pièces sont généralement produites par le trésor public mais ne correspondent pas à une émissionde monnaie : elles ne sont mises en circulation qu’après échange contre une quantité équivalente d'unités de compte plus généralement représentées par desbillets. Cependant les pièces produites à partir de métaux précieux ont la valeur d'usage ou d'échange de ce métal (or ou argent), ce qui peut leurconférer un statut de valeur-refuge. Par ailleurs depuis l'Empire Romain, dans le monde occidental, on constate historiquement un rapport entre l'or et l'argentavec un ratio allant de 12 à 16 (valeur d'un gramme d'or en grammes d'argent)2. Ce dernier point n'est pas vérifié à l'heure actuelle (mai 2011).
tracking img