Logistique international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 78 (19276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REMERCIEMENTS
RÉSUMÉ
ABSTRACT
INTRODUCTION

Partie 1 : L’EXTERNALISATION : DEFINITION DU CONCEPT, AVANTAGES ET INCONVENIENTS

1. Étendue de l’externalisation dans une stratégie compétitive
1. Détermination et évolution du concept d’externalisation logistique
2. Les différents acteurs de l’externalisation logistique

1. Réorganisation de l’environnement compétitif desentreprises

1. Ampleur du phénomène dans l’environnement économique
2. Émergence de partenariats
2. Les avantages et inconvénients de l’externalisation logistique pour les acteurs

1. Les avantages de l’externalisation logistique

2. Les risques et contraintes de l’externalisation logistique :

Partie 2 : REALISATION D’UN PROJET D’EXTERNALISATION

1. Conditions deprofitabilité de l’externalisation logistique
1. Facteurs impactant l’efficience de l’externalisation de la fonction logistique
2. Les critères de profitabilité retenus par les entreprises
3. Le suivi des prestataires et des prestations
4. Le poids du prestataire

2. Conditions de réussite d’un projet d’externalisation
1. Les déterminants de succès d’une opérationd’externalisation
2. Le processus d’externalisation et les facteurs clés de succès
3. Les dix conseils à suivre pour externaliser, par Pierre Freydier

3. Élaboration d’une offre par un prestataire
1. Présentation de la structure d’accueil IPSEN LOGISTICS
2. Présentation de BSH Électroménager
3. Étude de cas réel : Offre d’un prestataire à une entreprise pour l’externalisation de salogistique

CONCLUSION
GLOSSAIRE
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE
TABLE DES MATIERES

PARTIE I :

L’EXTERNALISATION : DEFINITION DU CONCEPT, AVANTAGES ET INCONVENIENTS

1. Etendue de l’externalisation dans une stratégie compétitive

Après la Deuxième Guerre Mondiale, naît une volonté politique des états de sortir de leur autarcie afin notamment, d’accroître la croissance et les richesses.Cette détermination est à l’origine de l’ouverture des marchés qui se matérialisera au travers de différents accords ayant permis un allégement des barrières douanières et la création de zones de libre-échange. Les échanges deviennent alors internationaux et le terme de « globalisation des échanges » traduit désormais le nouveau contexte mondial[1].
En effet, ces évolutions politiques et accordscommerciaux internationaux ont bouleversé l’ordre économique international où la concurrence est aujourd’hui généralisée et « multidimensionnelle » car elle provient de sources très différentes et souvent difficiles à cerner. Ce renforcement de la concurrence provient de l’augmentation des échanges à l’échelle mondiale mais aussi du développement des interdépendances entre les économies nationales.Ainsi, la globalisation des marchés a complètement transformé l’environnement des entreprises. Ce dernier est aujourd’hui instable dans la mesure où la position de leader peut être remise en question à tout moment. De plus, l’environnement est complexe car il confronte l’entreprise à la présence de nombreux acteurs et englobe plusieurs dimensions en devenant interne, externe, proche ou encorelointain. Ces assertions sont mises en avant dans les travaux de Michael Porter qui avance que l’environnement d’une entreprise se compose de cinq forces concurrentielles qui peuvent être résumées dans la figure suivante :

Figure 1 : Les 5 forces de Michael Porter
[pic]
Selon cette théorie, les 5 forces exerçant une pression concurrentielle sur l’entreprise correspondent aux produits desubstitution, aux nouveaux entrants, au pouvoir de négociation des fournisseurs ainsi qu’à celui des clients et à aux concurrents du secteur. Ces différentes forces ont des implications concurrentielles diverses du fait de leur nature même. En effet, ces forces traduisent l’existence d’environnements proche et lointain dont l’entreprise doit apprendre à anticiper les effets afin d’y répondre de...
tracking img