Logistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 173 (43227 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La logistique des produits alimentaires
Étude de cas d’ grand groupe distributeur un

Mehdi ABDELKADER Christophe BERNARD Marion CATHERINE Judicaël CHUZEVILLE Virginie COLSON Katia LANGBOUR Mathieu NOYER

DESS Qualimapa Année Universitaire 2003-2004

REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier Monsieur Liquet, Monsieur Bounie et Monsieur Weynans, pour leur disponibilité, les connaissances etl’ expérience qu’ ils nous ont communiquées.

Nous remercions tout particulièrement, notre tuteur de projet, Monsieur Liquet pour nous avoir guidé et soutenu tout au long de cette année.

Nos remerciements vont également à toutes les personnes interviewées, pour nous avoir consacré quelques instants de leur temps précieux afin de réaliser notre étude de cas.

P R E FA C E HI S TO RI Q UE DE LAP E NS E E LOGISTIQUE

P L A C E D E L A L O G IIS T IIQ U E D A N S L A P E N S E E LACE DE LA LOG ST QUE DANS LA PENSEE
M II L II T A II R E M L TA RE

Au cours des 3500 dernières années de notre histoire, nous avons connu environ 8000 guerres. Ceci nous donne une base d’ observation et de réflexion pour comprendre l’ évolution de la logistique militaire. Les approches de la logistiqueont évolué selon les contextes géographiques, les objectifs stratégiques et les technologies mises en œ uvre. La logistique a toujours été un élément déterminant dans l’ acte de guerre. Elle facilite le mouvement, assure le ravitaillement, et le rapatriement des blessés.

Le mot « logistique » a comme racine grecque « logisteuo » signifiant avant tout administrer. L’ institution militaire autilisé ce terme pour définir l’ activ qui réussit à combiner ité deux facteurs nécessaires dans la gestion des flux : l’ espace et le temps. La logistique a donc été un sujet de réflexion intense pour les grands chefs militaires. Au IV° siècle avant JC., Sun Tzu met en avant la nécessité de disposer de chariots d’ approvisionnement de denrées alors qu’ Alexandre Le Grand (356 – 323 avant JC.) avant dese lancer dans son périple en Asie, brûla tous ses chariots de denrées afin de rendre moins pesante la mobilité de ses troupes. De part cette réflexion, Alexandre Le Grand avait pensé faire précéder le mouvement de ces armées par l’ organisation du ravitaillement. Ainsi Jules César en créant la fonction « logista » chargeait un officier de s’ occuper des mouvements des légions romaines pourorganiser les campements de nuit et constituer les dépôts d’ approvisionnements dans les villes soumises. A partir du XVIII° siècle, trois étapes principales sont considérées dans le mode de traitement de la logistique dans les armées modernes : Ø le premier mode est associé aux armées principalement statiques avec un approvisionnement issu des magasins. Ø le second mode correspond à la démarchenapoléonienne cherchant essentiellement sur les pays envahis ou les pays de passage, les denrées nécessaires à l’ approvisionnement des armées.

Ø enfin le troisième mode correspond à celui apparu vers les années 1870 et s’ appuie sur une industrialisation des approvisionnements à partir des bases arrières de plus en plus lointaines. De nombreux facteurs viennent expliquer cette évolution : des facteurstechnologiques comme l’ apparition du chemin de fer. A partir de 1917, l’ automobile et le poids lourd font apparaître une alternative beaucoup plus souple au chemin de fer et la traction motorisée se substitue rapidement à la traction hippomobile. Mais dès lors, le carburant devient la ressource sensible. Pour approvisionner les armées, la création d’ service, le service des Essences, fûtnécessaire pour prendre en un charge la logistique des carburants. Au cours des siècles, si la perception de maîtriser correctement les flux a toujours été claire, la façon de l’ aborder a été très variée. Dans chaque étape de son évolution, nous devons voir des réponses aux contraintes imposées par la complexité de la gestion des flux et par les moyens de déplacement des armées. Ainsi Vauban a...
tracking img