Loi de finance 2010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Loi de finance 2010 :

Le projet de loi de finance 2010 a été adopté au Maroc par le conseil de gouvernement présidé par le premier ministre marocain
Il s’agit d’un « projet volontariste»  visantà consolider la croissance et le développement et renforcer la cohésion et la solidarité sociale et qui intervient dans une conjoncture internationale difficile.
Ce projet repose sur troisfondamentaux essentiels, à savoir la promotion de la croissance économique pour contenir les effets de la crise internationale, l’accélération du rythme des réformes et de la réalisation des politiquessectorielles, sur la base d’une répartition spatiale plus équilibrée, et le renforcement de la cohésion sociale, à travers une meilleure répartition des fruits de la croissance et l’amélioration desindicateurs de développement humain.
En élaborant le projet de loi de finances 2010, le gouvernement a tenu à respecter tous les engagements pris et les choix pour lesquels il avait optés dans différentssecteur.
Ainsi le budget 2010 se fixe trois priorités, à savoir le soutien nécessaire à la mise en application du programme d’urgence de l’enseignement, l’amélioration des prestations dans le secteur dela santé et le développement du monde rural, a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, le projet de loi de finances 2010 prévoit notamment l’augmentation des investissements publics et la création de postesd’emploi, insistant sur la suppression de tous les postes budgétaires qui n’ont pas été utilisés au terme de l’année en cours.  Cette initiative permettra de mettre sur les rails le processus en matièred’emploi et de déterminer en amont les besoins de chaque secteur.
Le projet de loi de finances 2010 table sur un taux de croissance de l’économie nationale de 3,5 % et une inflation contenue à 2 %.Elaboré sur la base d’un baril de pétrole à 75 dollars, le projet de loi de finances 2010 prévoit un déficit budgétaire de 4 % et la stabilité des dépenses de fonctionnement au même niveau de...
tracking img