Lois leonetti

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LOIS LEONETTI

1986: Circulaire Laroque est partie LOi Leonetti 2005
1999: Accès aux soins palliatifs 2002, Accompagnements de soins à domicile.
Cette loi à 2 objectifsprincipaux:
- renforcer les droits des malades: laisser mourir les personnes dans des conditions dignes,
- reconnaitre les droits spécifique à la fin de vie.
Le malade conscient: ledroit au refus à l'obstination déraisonnable, acharnement thérapeutique, vont être définit des procédures d'arrêt de traitement.
Alimentation artificielle par le malade conscientest avertit des conséquences par le médecin, le refus est inscrit dans le dossier du malade: tracabilité.
Un malade inconscient: il y a une décision collégiale avec uneconsultation de la personne de confiance de la famille ou d'un proche (+ 2 médecins) c'est une procédure de concentration.
l'objectif est d'arriver à une décision motivée, inscrite dans ledossier du malade, cette loi précise également l'accession aux soins palliatifs dans tous les établissements de santé.
Spécificité: refus de traitement par le malade conscient,prise en compte des directives anticipé du malade, elles doivent être écrites, datés, signées valable 3 ans.
Le code déontologique médical precise un certain nombre de points.
Lanotion de consentement est à rechercher dans tous les cas, le médecin rencontre le patient lui explique les conséquences, éclaire le patient sur le traitement, maladie.
Le medecindoit s'efforcer de soulager les souffrances du malade, de l'assister moralement, éviter tout acharnement thérapeutique dans les exmanes et dans les traitements.
Le médecin doitaccompagner le mourant assurer les soins appropriés, la qualité de vie, ladignité du malade, réconforter l'entourage.
Le médecin n'a pas le droit de provoquer délibérement la mort.
tracking img