Lois scolaires jules ferry

Les lois scolaires de Jules Ferry


Jules François Camille Ferry alias Jules Ferry, né le 5 avril 1832 à Saint-Dié (Vosges, Lorraine) et mort le 17 mars 1893 à Paris, est un homme politiquefrançais. Plusieurs décennies après sa mort, le ministre, promoteur de l’œuvre scolaire de la Troisième République, est devenu une figure emblématique de la laïcité française. Il fait partie des rareshommes politiques pères fondateurs de l’identité républicaine en France. Nous verrons alors comment il a rendu l’instruction obligatoire et l’enseignement laïc, ce que certains résument en « écolegratuite, laïque et obligatoire ».

Nommé ministre de l'Instruction publique du 4 février 1879 au 23 septembre 1880 dans le cabinet Waddington, il attache son nom aux lois scolaires.

Leslois Jules Ferry sont une série de lois sur l'école primaire votées en 1881-1882 sous la Troisième République, qui rendent l'école gratuite (1881), l'éducation obligatoire et l'enseignement publiclaïque (1882).

Lois de 1881/1882 :

Les lois Jules Ferry sont une série de lois sur l'école primaire votées en 1881-1882 sous la Troisième République, qui rendent l'école gratuite (1881),l'éducation obligatoire et l'enseignement public laïque (1882).

L’obligation d’institution :

C'est une obligation d'instruction et non de scolarisation, l'article 4 indiquant que l'instruction peutêtre donnée dans les établissements d'instruction, les écoles publiques ou libres ou dans les familles. L'école elle-même n'a donc jamais été obligatoire.

Contexte des lois Jules Ferry :Votée par les « Républicains opportunistes » sous la Troisième République, ces lois sont d'abord une victoire de la gauche contre la droite monarchiste, évincée du pouvoir après la crise du 16 mai 1877.Avec les lois de 1884 amendant les lois constitutionnelles de 1875, elles sont un pas décisif dans la consolidation du régime républicain et dans l'établissement de la laïcité. La révision...