Longage des gestes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage des gestes
 

"Ce que tu peux être bête! " La phrase prononcée avec le sourire et en hochant[1] la tête devient déclaration d'amour.
Nos gestes, nos attitudes, nos mimiques nous permettent de communiquer autant que[2] les mots sinon plus.
Seulement, ils ne sont pas tous aussi faciles à comprendre. Les observer, les décrypter devrait s'apprendre à l'école.
 Comme chaque matin, vous voilà en retard. Vous dévalez[3] l'escalier, votre concierge répond à votre bonjour en croisant les bras. Comme chaque matin, vous quittez votre petit garçon devant l'école en lui demandant s'il a bien fait ses devoirs : il répond " bien sûr, maman ", en se frottant le bout du nez….
 
Gestes, postures, expressions se répètent ainsi inlassablement. Chacune de nosphrases est ponctuée d'un ensemble de signes, de mouvements, qui s'avèrent riches de signification pour qui sait les décrypter.
Lorsque nous parlons, nous sommes d'abord vus, puis entendus, et enfin, éventuellement, compris.
Ainsi, un simple balancement[4] du pied, un simple mouvement de la tête pourraient exprimer plus clairement nos pensées que tous les mots de notre belle langue. Unecommunication réussie devrait permettre à un message d'être compris à 100% et c'est loin d'être le cas ! Une équipe de chercheurs américains a étudié le langage de tous les jours. Ils voulaient évaluer l'importance de tous les éléments qui le composent: sens des mots, intonations, gestes, attitudes, postures... Les résultats qu'ils ont obtenus sont assez surprenants: le sens des mots compte pour 7%seulement dans la compréhension du message. L'intonation y est pour 38%, et les gestes pour... 55% ! Et si l'on peut contrôler sans trop de difficulté ce que l'on dit, il est beaucoup plus difficile de faire attention à tous les gestes machinaux[5] qui accompagnent nos discours.
 
|1/ Tenue stricte du corps : Conversation professionnelle, l'interlocuteur est |[pic]|
|important | |
|2/ Corps au repos : Conversation amicale, détendue, familière révélant un | |
|climat de convivialité.| |
|3/ Dos tourné : | |
|Désir d'intimité, attitude très souvent associée à une conversation amoureuse.| |

 
Enfait, c'est parce que les gestes sont incontrôlables qu'ils nous dévoilent, nous et les autres. Alors pourquoi n'en profiteriez-vous pas pour sonder vos interlocuteurs avant qu'ils ne vous sondent ?

Règles et grammaire
 
 
 
 
Il a fallu de longues et minutieuses observations pour mettre au point ce système de décodage des gestes.
 
Il a fallu étudier des personnes detous âges, de toutes conditions sociales, dans les circonstances les plus diverses, pour parvenir à percer les secrets de nos attitudes intimes.
Deux Américains, hommes d'affaires et consultants en négociation, Gérard Nierenberg et Henry Caléro, ont filmé en vidéo un très grand nombre de personnes en situation. Puis ils leur ont demandé d'expliquer ce qu'ils pensaient, ce qu'ils ressentaient,au moment où ils étaient filmés. Et leurs conclusions rejoignent de tous les autres chercheurs en la matière. "Mais attention, préviennent-ils, il ne faut pas donner aux gestes une signification trop rigide, trop absolue. Ainsi, se frotter le nez trahit le doute et l'hésitation, voire la dissimulation. Mais il ne faut pas oublier que l'on peut aussi se gratter le nez simplement parce qu'il...
tracking img