Lopl

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4899 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Tartuffe occupe à différents égards dans l'œuvre de Molière une place exceptionnelle. On a souvent répété à raison que la hauteur universelle de sa visée, la peinture d'un vice éternel, l'hypocrisie, mettait cette pièce à l'abri du vieillissement; il n'est pas de spectateur qui ne soit sensible aux questions fondamentales que tout homme se pose sur l'être et le paraître, Mais Le Tartuffe esten outre une œuvre engagée, qui s'enracine profondément dans l'histoire religieuse et politique de son temps, en même temps qu’une œuvre d’art achevée.
Un faux dévot, Tartuffe, qui passe aux yeux du bourgeois Orgon et de sa mère Madame Pernelle pour un saint homme, s’est «impatronisé» dans sa famille. Malgré l’hostilité des siens, Orgon entend le marier à sa fille Mariane, mais le faux dévot estsurpris par Damis, le fils de la famille, aux pieds d’Elmire, la seconde femme d’Orgon. Faisant preuve d’une habileté diabolique, le faux dévot retourne cependant la situation en sa faveur, fait chasser Damis, et accepte la donation de tous les biens d’Orgon, ainsi que la garde de papiers compromettants. Devant l’aveuglement obstiné d’Orgon, Elmire tend un piège à l’hypocrite et oblige son mari àse cacher sous la table. Tartuffe est enfin démasqué, mais il est maître de tous les biens d’Orgon; seule l’intervention d’un exempt, envoyé par le souverain, permet d’arrêter Tartuffe et sauve la famille d’un désastre
L’hypocrite au théâtre : Tartuffe, clé de voûte d’un système dramaturgique composite. D’un point de vue dramaturgique, Tartuffe est une pièce composite qui réécrit des schèmespropres à la farce, à la comédie à l’italienne, mais également à la tragédie. La pièce respecte la règle des trois unités : l’action (que l’on peut résumer à la tentative de Tartuffe, faux dévot et imposteur,pour s’emparer des biens d’Orgon, son bienfaiteur) se déroule dans un lieu unique : le salon d’Orgon où défilent les personnages. Le temps est celui de l’urgence tragique : Orgon annonce àplusieurs reprises que le mariage de Mariane et de Tartuffe se fera le soir même ; il est sur le point d’être contraint à fuir et la famille manque de se retrouver à la rue. Comme dans la comédie à l’italienne, le personnel dramatique est restreint à une famille noble et à ses alliés proches. Valère, l’amoureux, fait presque partie de la famille, puisqu’Orgon lui a, avant l’ouverture de la pièce, donné saparole qu’il épouserait Mariane. Tartuffe est le seul personnage étranger à un ordre familial, qu’il vient perturber. C’est autour de lui que s’organise l’action. C’est lui qui fait obstacle au mariage de Mariane et de Valère, c’est lui qui trouble la quiétude et l’honneur d’Elmire, c’est encore lui qui déshérite Damis, vole les biens d’Orgon et menace jusqu’à sa liberté.
Sur ce schéma decomédie à l’italienne qu’il affectionne particulièrement et que l’on retrouve dans beaucoup de ses comédies (Les Fourberies de Scapin, L’Avare…), Molière greffe et réécrit un scénario farcesque : le trio du mari, de la femme et de l’amant. Tartuffe convoite Elmire, la femme d’Orgon. Mais Orgon est tellement fasciné par Tartuffe (une fascination presque amoureuse - il l’avoue lui-même qui « verrait mourirfrère, enfants, mère et femme / Qu’il ne s’en soucierait autant que de cela » -), qu’il refuse de croire à la perfidie de celui-ci. Elmire est obligée de recourir au scénario du mari caché pour qu’il accepte de voir et de croire. Encore qu’Orgon ne réagit que lorsque Tartuffe dévoile sa pensée sur lui et c’est donc finalement l’amour propre et le dépit qui le pousse à sortir de sa cachette plusque la jalousie ou le souci de protéger l’honneur de sa femme.. Il est également un quatrième personnage caché dont le rôle est éminent : c’est le roi, qui occupe la place de spectateur et qui, témoin épris de justice, est seul capable de déjouer la fourberie de Tartuffe. Nous y reviendrons. La ruse est le seul moyen de démasquer un hypocrite, trahi par sa passion, mais également par son...
tracking img