Lorsque j'étais une oeuvre d'art - ee schmitt

Pages: 6 (1430 mots) Publié le: 20 mars 2011
Pacte avec le diable
* J’ai toujours tout raté, ma vie comme mes suicides. Tous les dons m’auront été épargnés sauf la lucidité. J’ai honte de moi. La vie, j’en ai hérité, la mort je me la donnerai et je gagnerai un peu d’estime de moi-même en me tuant car j’accomplirai l’acte le plus important et le plus digne de toute mon existence. J’avais 20 ans et déjà par 3 fois j’avais tenté de reprendrele contrôle et par 3 fois les objets m’avaient trahi :
La corde  rompue sous mon poids
Les somnifères  rélévés des pilules placebos
Chute d’un 5ème étage  la bâche d’un camion qui passait m’avait reçu douillettement.
Dernière tentative :
La falaise de Palomba Sol (199 mètres de haut)  sûr de mourir  pleins d’espoirs.
Soudain, une voix d’un homme puissant (= Zeus-Peter Lama) qui dit :DONNEZ-MOI 24 HEURES. Qu’est ce que 24 heures si vous y gagné l’envie de vivre ? J’acceptai et j’allai l’appeler pendant quelque mois mon bienfaiteur.

Desription :
Moche
Aucune ambition
Aucun talent
Aucune formation
Visage et corps fade
Un physique dépourvu d’intérêt
Des traits saillants
Ignorant (s’intéresse à rien)

* Le bienfaiteur (=très riche) possède une demeure du nom de« l’Ombrilic ». Je suis le frère cadet des frères Firelli (= les 2 garçons les plus beaux au monde) et personne ne me croit. J’en ai assez, c’est pour cela que je veux mourir. La force de leurs beautés, c’est de faire croire à ceux qui la côtoient qu’ils sont eux-mêmes devenus beaux. Enfant, j’étais persuadé d’être aussi magnifique qu’eux.
Depuis que mes camarades de classes se sont foutus de moi quandle professeur à prononcé le nom « Firelli » tout haut et que j’ai répondu : présent, depuis ce jour là, le sentiment de ma médiocrité ne ma plus jamais quitté.

Zeus-Peter Lama : le plus grand peintre et sculpteur de tout les temps.
Avec une sorte d’amertume, je constatais que Zeus avais gagné son pari : je ne voulais plus me tuer, j’étais devenu dépendant, la curiosité m’avais remis sur lechemin de la vie.

* La 1ère étape : L’organisation de ma mort officielle (= suicide)  j’écrivis une lettre d’adieu à mes parents. J’ai fais exprès de laisser des traces derrière moi sur la falaise. Une fois « mort », je me remets entièrement entre les mains de mon bienfaiteur, je deviens à jamais dépendant de lui et je deviens en quelque sorte sa propriété (Je devais l’écrire et signer pour merappeler qu’un jour j’ai dis ça) : « Je me donne entièrement à Zeus qui fera de moi ce qu’il désire. Sa volonté se substitue à la mienne en ce qui me concerne. Avec toute la force et la volonté qui me restent, je décide librement de devenir sa complète propriété. Moi. »

Matricia : nom donné par me Bienfaiteur à sa piscine souterraine.

Donatella : C’est la 8ème femmes du Bienfaiteur s’estvolontairement mise en sommeil congelé il y a 10 ans. Elle se trouvait si belle qu’elle a décidé de se faire congelé à 28 ans avant que le temps ne l’entame. Elle a exigée par écrit qu’on la réchauffe lorsque la science finirait par trouver un moyen d’empêcher le vieillissement.

P58-59 : Bienfaiteur énumère toutes ses femmes !!

* L’opération eu lieu une nuit de lune Rousse et elle dura 12heures. Je passais la 1ère semaine la chair en feu arrosée à la morphine. J’étais devenu très beau, pour mon bienfaiteur j’étais son chef-d’œuvre, sa passion, son triomphe, son geste, sa vérité,
Selon le bienfaiteur, la beauté = banalité, tout les défauts se soulignent. Il n’aime pas la symétrie : 2 bras, 2 jambes, 2 pieds. Le nez, la bouche, le nombril, le sexe toujours au milieu. (= médiocritéconsternante pour un dessinateur).
Selon le Bienfaiteur, il faut innover et il pense que sans lui l’humanité ne serait pas ce qu’elle est.

Je pris goût à être admiré de cette façon. Par contre, le docteur Fichet, lui en me voyant, n’affichait aucune émotion. Zeus avait beau m’offrir des heures de compliments, je souffrais de n’avoir que lui pour exister. Je ne voulais plus du tout mourir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lorsque j’étais une œuvre d’art, eric-emmanuel schmitt
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j’étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !