Louis pasteur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Louis Pasteur est né le 27 décembre 1822 à Dole dans le Jura. C'est un élève doué. Conforté par ses réussites scolaires, Pasteur s’installe à Paris et est reçu au concours de l’Ecole Normale Supérieure en 1843. Il passe alors ses dimanche après-midi avec le préparateur du célèbre chimiste Jean-Baptiste Dumas. Il y acquiert de nombreuses connaissances tant en chimie qu’en physique et encristallographie. Il s'est d'ailleurs toujours senti à l'aise en physique et en chimie. Ses recherches se portent alors sur la polarisation de la lumière par les cristaux. Il découvre que certains cristaux de structures identiques ne dévient pas la lumière de la même façon. Certains la dévient vers la droite, d’autres vers la gauche. Pasteur vient de mettre en évidence l’isomérie. ?
Etantenseignant, Pasteur est nommé professeur et doyen de la nouvelle faculté des sciences de Lille. Il y établit de nombreuses relations avec l’industrie et fait une découverte capitale : les levures sont des êtres vivants à part entière responsables de la fermentation et non des sous-produits de celle-ci, comme de nombreux chimistes le croient. En octobre 1857, Pasteur devient administrateur de l’EcoleNormale Supérieure et directeur des études scientifiques. Il installe son propre laboratoire dans le grenier de l'école pour y multiplier les conditions d'expériences. Il y poursuit ses études sur la fermentation pendant trois ans et écrit un opuscule sur les causes de la fermentation butyrique.
En 1858, Pasteur est en bute aux personnes de la génération spontanée, ils ont des idées que Pasteur trouveimpensables. Il dit le contraire. Avec son esprit compétitif, il fait des expériences très longues dans les caves, sur les sommets de montagne et les glaciers, les conférences et les articles se succèdent. Le savant prouve ouvertement sa raison. Il est fier de lui et de là naît son côté "tête de mule".
Pourtant, si Pasteur remporte de franc succès sur le terrain scientifique, il n’en va pas demême dans ses fonctions à l’Ecole Normale. Taxé d’absolutisme, il se heurte à de nombreuses contestations et son poste est finalement supprimé. Il peut alors s’investir entièrement dans ses recherches.
A partir de juin 1865, Pasteur passe quatre ans à étudier la maladie qui décime les élevages de vers à soie. Ses observations lui permettront d’identifier les papillons malades et ainsi de détruireleurs œufs avant que tout l’élevage ne soit infesté.
Le savant découvre l'existence des microbes et montre qu'ils peuvent être détruits par la chaleur en 1867. On peut désormais désinfecter les instruments chirurgicaux.
Après une longue période de "pause", Pasteur ne reprend que lentement ses recherches. Il entame une série d’études sur la bière et ses problèmes de fermentation. En 1875, aprèscinq ans d’expériences, il publie un ouvrage sur ses recherches de bière. L’année suivante, il est candidat aux élections sénatoriales. Mais son programme, basé sur la défense de l’enseignement supérieur et de la recherche, ne satisfait pas les électeurs et il est battu. Puis en 1878, Pasteur est fait grand officier de la légion d'honneur; et, à partir de là, Pasteur met ses découvertes au servicede la médecine. En Angleterre, un médecin voit apparaître des micro-organismes dans un flacon d’urine bouillie et protégée de l’atmosphère. Ces problèmes de contamination seront rapidement réglés par l’équipe de Pasteur qui met au point le filtre Chamberland (un filtre en porcelaine qui retient les germes de l’eau), l’autoclave et le flambage des vases. En Allemagne, Robert Koch prouve par sesexpériences qu’un type donné de microbe provoque un certain type de maladie. La découverte du staphylocoque° par Pasteur suivra.
Pendant six ans, les français et les allemands étudient les maladies et leurs microbes. Les techniques permettant la culture pure des micro-organismes se perfectionnent. Les allemands développent la culture sur des milieux artificiels, technique dont la maîtrise échappe...
tracking img