Ludo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Voltaire est né en 1694 et mort en 1778. Il fut un écrivain et un philosophe qui marqua le XVIII ème siècle. Dans l’œuvre de Candide voltaire présente les aventures d’un jeune hommesympathique et naïf. Au chapître 3, Candide s’apprête à faire l’expérience de la guerre. Le texte se décompose en deux parties, la première qui semble faire l’apologie de la guerre et laseconde qui fait la dénonciation de celle-ci.

A première vu voltaire fait l’apologie de la guerre en décrivant d’une façon spectaculaire voire théâtrale une bataille : « rien n’étais si beausi leste , si brillant , si bien ordonné que les deux armées ». Amplifié par l’emploi de la gradation dans l’énumération des effets sonores ( trompettes, fiffres, hautbois, tambours, canons)comme dans la comptabilisation des pertes humaines. Le verbe « renverser » rend la scène irréelle, comme si les hommes étaient des soldats de plomb. Par ailleurs elle aurait un rôlebénéfique puisque elle « ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquins qui infectaient la surface ». Mais très rapidement on sent un ton moqueur chez Voltaire lorsqu’il utilise lesoppositions entre « harmonie et enfer » et « boucherie héroïque ».

En opposition au spectacle décrit dans la première partie du texte , Voltaire décrit de façon extrêmement violente leseffets de la guerre, femmes égorgées, mamelles sanglantes, filles éventrées…  et l’attitude lâche de Candide «  il s’enfuit au plus vite dans un autre village».
Par ailleurs d’aprèsVoltaire, les deux lois suprêmes, celle de la religion «  Te deum » et celles du droit public sont utilisés pour légitimer la guerre.
Par l’accumulation de la description des horreurs,Voltaire illustre l’horreur de la guerre.

Voltaire utilise ici l’ironie pour dénoncer les horreurs de la guerre et introduire la notion de l’existence du mal dans le meilleur des...
tracking img