Lully

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (398 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Baptiste LULLY
(1632-1687)

I Sa vie et sa carrière

Fils de meunier, Jean Baptiste Lully est né à Florence en Italie en 1632. Il avait à peine 15 ans quand, en 1646, le chevalier deGuise, Roger de Lorraine, l’amena à Paris chez sa cousine Melle de Montpensier. Il fut vite apprécié pour ses talents de chanteur, de guitariste et de violoniste.

En 1653, il entra officiellement à lacour comme danseur dans le Ballet de la Nuit, composition à laquelle il avait participé. Il fut rapidement remarqué par le roi Louis XIV, dont il gagna la confiance.
Il fut alors nommé compositeur dela musique instrumentale, et chargé de diriger la bande des seize petits violons.

En 1661, il fut nommé Surintendant de la musique et obtint la nationalité française. L’année suivante, il épousala fille du chanteur Michel Lambert. Sa réussite le poussa à oublier ses origines et il devint le champion de la musique française. Il obtint une sorte de monopole de la production musicale françaisequ’il souhaitait diriger à sa manière.

En 1672, son succès se poursuivit et il fonda l’Académie Royale de musique. A cette époque, il écrivait également de très nombreuses compositions : desballets, des comédies-ballets écrites en collaboration avec Molière et environ un opéra par an.

En 1681, le roi Louis XIV le nomma secrétaire du roi, titre qui lui conféra la noblesse.
Entre 1681 et1687, ses dernières œuvres firent de lui le maître sans rival de l’opéra français.

En janvier 1687, lors d’une représentation donnée pour la guérison du roi, il heurta son pied avec la canne qui luiservait à battre la mesure. Cela lui causa un abcès qu’il refusa de soigner. Il mourut de la gangrène en Mars 1687.

[pic]

Représentation d'Alceste en 1674 à Versailles – Gravure de Jean LepautreII Ses principales œuvres

Le mariage forcé (1664)
La princesse d’Elide (1664)
L’Amour médecin (1665)
La Pastorale comique (1667)
Le Sicilien (1667)
George Dandin (1668)
Monsieur de...
tracking img