Luther et calvin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2230 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Lecture sur Luther et Calvin

Historiquement, la Réforme est le nom donné à la remise en cause de l'Église catholique romaine par de nombreux théologiens. Celle-ci a donné naissance au protestantisme. Martin Luther (1483-1546) est considéré comme le premier des réformateurs. Il donne une identité, une autonomie et un destin à la Réforme. La doctrine politique de Luther a pour but derevendiquer, de décrire, et de légitimer le phénomène de l’autorité, elle s’est formée en réponse à une série d’événements, comme la révolte sociale et religieuse de 1525 connue sous le nom de Guerre des Paysans.
Jean Calvin (1509-1564) est l’un des principaux théologiens français du protestantisme. Il est avec Luther, l’un des initiateurs de la Réforme protestante. On considère généralement ladoctrine de Calvin comme un développement de celle de Luther. Il adopta les idées de Luther et voulut les appliquer en France. Ce qui lui fut refusé avec violence. Alors il s’expatria à Genève devint écrivain et théologien. Malgré certaines différences, Luther et Calvin partagent des points de vus communs essentiels. C’est ce que nous allons voir à travers le texte de Philippe Buttgen quis’intitule « Luther (1483-1546) : obéir à l’autorité » et le texte de Pierre François Moreau, « Calvin (1509-1564) : le bonheur, l’utile et le mesurable ».
Dans un premier temps, nous allons expliquer la doctrine de Luther, avec ces fondements du jugement politique et sa notion d’arbitrage. Puis dans un second temps nous allons parler de Calvin, de sa théorie sur les théocraties, de l’étude de Calvin surle lien social, autrui et les biens matériels et sa notion d’un seul royaume.

I/ LUTHER
1) Doctrine politique de Luther au sens générale

Les textes politiques de Luther sont écrits pour tendre en Allemagne vers une installation d'une société traditionnelle autoritaire ainsi qu'une réelle obéissance.
Le contexte historique de la création de la doctrine politique luthérienne se situe dans uncontexte de conflits, au moment de la révolte religieuse de 1525, on l'appelait aussi « Guerre des Paysans ».
Pour réussir à comprendre la doctrine politique de Luther, il faut saisir en premier la théorie, comment cette théorie s'est mise en place au moment des faits et qu'elle succès a t-elle entrainée ?
La théorie politique de Luther est faite d'environ cent vingt volumes où les textespolitiques sont incorporés dans une masse de ' sermons ' et de commentaires bibliques qui montrent en quoi consistait l'activité principale de Luther c'est-à dire celle d'un enseignant en théologie biblique. Dans sa théorie, Luther mêle donc politique et théologie.
Dans l'œuvre de Luther les textes sont liés les uns aux autres, ils créent un parcours au sein de l'œuvre, ce qui nous permet de direqu'il y a bien un corpus politique dans la théorie de Luther.
Luther propose des textes comportant de nombreuses propositions de réformes institutionnelles.
Mais certains de ces textes se verront être des échecs. Ces échecs entraineront la réalisation d'un traité « de l'autorité temporelle » en 1523, qui correspond au centre du corpus et qui montre une nouvelle image des deux règnes temporel etspirituel qui définissent eux même les limites de l'autorité et de l'obéissance. On appellera cette nouvelle image par la suite « doctrine des deux règnes ».
La doctrine des deux règnes montre une distinction entre deux royaumes ou empires. Luther pensera à la séparation de ses deux règnes mais aussi à leur rencontre. La doctrine des deux règnes, reste avant tout une critique.
Luther formera unenorme et un diagnostic sur ce sujet, la norme étant que « les lois du gouvernement ne s'étendent pas au-delà du corps, des biens et de l'honneur, qui définissent le domaine de ce qui sur terre est extérieur et le diagnostic dit que le Pape et les évêques sont devenus des seigneurs temporels, régnant sur des hommes et des territoires cependant que les princes se mêlent de gouverner l'intériorité...
tracking img