Lxou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier de recherche
sur
LE THEATRE
{draw:frame}
{text:soft-page-break}
Sommaire
I- Introduction
II- Le théâtre de l'Odéon
III- Le festival d'Avignon
IV- Le comédien {text:bookmark} Sacha Guitry
V- Le genre théâtrale : La farce
VI- Conclusion
VII- Glossaire
{text:soft-page-break}
I- Introduction
Le théâtre est à la fois l'art de la représentationdramatique, un genre littéraire particulier, et le bâtiment dans lequel se déroulent les spectacles de théâtre.
Jadis, le mot désignait également la scène ou le plateau, c'est-à-dire toute la partie cachée du public par le rideau.
Au sens figuré, « théâtre » désigne un lieu où se déroule une action importante (par exemple, un théâtre d'opérations militaires).
Aujourd'hui, à l'heure des artsdits pluridisciplinaires, la définition de l'art du théâtre est de plus en plus large (jusqu'à se confondre avec l'expression spectacle vivant), si bien que certains grands metteurs en scène n'hésitent pas à dire que pour qu'il y ait théâtre, il suffit d'avoir un lieu, un temps, un acte et un public.
Il s'agit de spectacles dans lesquels des acteurs, mis dans les circonstances et les situationscréées par un texte et la vision d'un metteur en scène/réalisateur, incarnent des personnages pour un regard extérieur (le public), dans un temps et un espace limités. Les dialogues écrits sont appelés pièces de théâtre, mais il peut y avoir également du théâtre sans texte écrit ou même sans aucune parole. Dans la création contemporaine, les frontières entre les différents arts de la scène(théâtre, mime, cirque, danse...) sont de plus en plus ténues, si bien que certains professionnels n'hésitent pas à remplacer le mot théâtre par les mots spectacle pluridisciplinaire ou spectacle vivant, mettant ainsi l'accent sur le métissage des disciplines.
Le théâtre est né en Grèce, où des concours tragiques existent depuis le VIe siècle av. J.-C.. Il est apparu à Rome à la fin du IIIe siècle av.J.-C. Les représentations font partie des « jeux » (_ludi_), fêtes officielles de la cité. À Rome, on édifie d'abord des théâtres en bois, où seuls les spectateurs des premiers rangs sont assis, puis des théâtres en pierre Le premier théâtre a sans doute été une aire de battage pour le blé : les paysans, à la fin des moissons, y jouaient des saynètes en l'honneur de Dionysos, le dieu du Vin et duThéâtre. Dans le théâtre romain, plus anciennement dans le théâtre grec, les acteurs portaient un masque : cet accessoire leur permettait d'être mieux vu des spectateurs assis sur les gradins parfois éloignés et d'en être mieux entendus, leur voix étant amplifiée comme par des porte-voix. Il y avait des masques tragiques (un visage triste) ou comiques (un visage fendu d'un large rire) ainsi quedes masques doubles (un côté tragique, un côté comique); les acteurs qui se servaient de ces derniers devaient jouer de profil. L'acteur, exclusivement masculin, porte aussi des vêtements aux rembourrages voyants et une coiffure très haute, censés évoquer le gigantisme des dieux et des héros qu'il incarne.
{text:soft-page-break} II-Le théâtre de l'Odéon
À partir de 1767, à la demande dumarquis de Marigny, directeur des Bâtiments du Roi, Marie-Joseph Peyre et Charles De Wailly travaillèrent au projet d'une nouvelle salle pour le Théâtre-Français. Les travaux débutent en mai 1779. Peyre sera principalement responsable des extérieurs et De Wailly des intérieurs :
L'extérieur est d'une sobriété qui confine à l'austérité. Inspirée de Palladio, la façade originale était flanquée depavillons reliés par une arche, comme à la Villa Pisani.
De plan demi-circulaire, la salle du théâtre fut la première salle « à l'italienne » à avoir un parterre (aujourd'hui appelé orchestre) avec des bancs ; auparavant, le public du parterre assistait à la représentation debout. Cette innovation, qui répondait aux théories nouvelles concernant l'architecture des...
tracking img