Méthodes de contraception naturelles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Mascré Maxime 1èreEs 3
Hazard Antoine

Les méthodes de contraception naturelles

Introduction
Tout d'abord les méthodes contraceptives ont pour but d'autoriser les relations sexuelles tout en minimisant les risques de grossesse.
Les méthodes de contraception naturelles sont desméthodes visant à identifier les périodes d’ovulation afin d’éviter tout rapports sexuels qui pourraient aboutir à une fécondation durant cette période. Autrement dit, le principe de ces méthodes est de supprimer la rencontre entre le sperme et l'ovule, et donc d'éviter tous rapports sexuels permettant cette rencontre. Elles permettent aussi d'espacer des grossesses désirées Ces méthodes sont importantescar elles sont les premières à avoir existé, elles n'utilisent pas de moyens extérieur chimique ou physique.
Les méthodes de contraception naturelles peuvent être utilisées par tout le monde car elles ne sont pas dangereuses. Mais ces méthodes sont privilégiées par les femmes qui ne sont pas en mesure d'utiliser des méthodes hormonales ou qui ne veulent pas y avoir recours, mais aussi pourcelles qui sont allergiques aux préservatifs en Latex.

I) Qu’est-ce que la période fertile?

Contrairement à l’homme qui est fertile tout les jours, la femme n’est fertile que quelques jours par mois, pendant la période fertile. La période de fécondité correspond tout simplement à la période d'ovulation.
Celle-ci se manifeste parfois par une légère douleur, à droite ou à gauche, au niveau del'ovaire. La femme ovule en général une seule fois par mois à la fin de la phase folliculaire. Donc la période pendant laquelle un rapport sexuel peut être fécondant dure 5 à 8 jours en fonction des couples. Le reste de son cycle, la femme est non-fertile.

II) Les différentes méthodes de contraception naturelles

a. L'abstinence périodique (ou méthode Ogino-Knauss)
Cette méthode (Du non duchirurgien japonais qui la proposa. Cette méthode consiste à éviter les rapports sexuels durant les jours fertiles qui précédent ou suivent l’ovulation, malheureusement, l'ovulation est imprévisible et peut se produire à n'importe quel moment même chez les femmes dont le cycle est régulier. Cette méthode est basée sur un calcul statistique qui détermine les jours proches de l’ovulation en tenantcompte de la longueur des 6 à 12 cycles précédent ce qui permet de calculer la période féconde selon les formules suivantes:
-Premier jour de la période féconde = 10 + longueur du cycle le plus court - 28
-Dernier jour de la période féconde = 17 + longueur du cycle le plus long - 28

b. La méthode MAMA (méthode de l'allaitement maternel et Aménorrhée)

On le sait l'allaitement reste unfacteur important de régulation naturelle des naissances à l'échelle planétaire, cependant ce qui est un constat à l'échelle d'une population n'est pas forcément exact pour un individu précis. La MAMA est un moyen très efficace à l'échelle individuelle d'utiliser l'allaitement pour espacer les naissances. La succion provoque chez la mère la libération d'hormones spécifiques qui inhibent l’ovulation.Chez la mère allaitant, les cycles sont presque toujours anovulatoires s'ils surviennent pendant les 6 premiers mois et le niveau de fécondité est très bas. 3 facteurs doivent êtres remplient simultanément pour que cette méthode fonctionne : Le bébé doit avoir moins de 6 mois, la mère doit être Aménorrhéïque et pour finir l'allaitement doit être pratiqué à la demande jour et nuit.

c. La méthodedes températures
La température habituelle de la femme s'élève de 0,2 à 0,4° au moment de l’ovulation. Comme l'ovocyte ne vit pas plus de 24 heures, les rapports sexuels non protégés qui ont lieue plus de 3 jours après l'élévation de température, ne peuvent, en principe pas entraîner de grossesse. Mais on sait que l'ovulation peut avoir lieue à n'importe quel moment. Et si l'on a eu un rapport...