Ma boussolle.........la personne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2250 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Je voulais acquérir une expérience dans le dans le champ de la Santé Mentale alors j’ai ciblé ma recherche dans le secteur psychiatrique en milieu extra hospitalier. J’ai eu la chance de faire mon stage dans une petite structure de quartier qui accueille des personnes en souffrance psychique[1]. Il s’agit d’un CATTP, Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel, qui accueille des adultessouffrant de troubles psychiques, présentant des pathologies stabilisées. L’équipe est composée de deux infirmiers de formation psychiatrique et de quatre éducateurs spécialisés. Les cadres sont un médecin psychiatre, chef du service et un cadre de santé, à mi-temps sur le CMP[2]. Le centre est ouvert chaque jour de la semaine, sur un rythme régulier, 9h30-12h/13h30-16h30, sauf le week-end. Aucuncontrat ne formalise la venue des personnes, il n'y a pas de projet individualisé écrit et le nombre de place n’est pas limité. Son objectif principal est de donner à l’usager un cadre qui apporte par le biais des activités thérapeutiques[3] un étayage dans la semaine. Cela peut également être considéré comme un moyen de suivi qui contribue à limiter les possibles rechutes de ces usagers qui ontparfois un lourd vécu en hospitalisation.

Au cours de cet écrit, je vais donner quelques définitions des troubles psychiques que j’ai rencontrés à travers les usagers du CATTP. Ensuite, je vais décrire des observations lors de l’accompagnement d’un groupe de personnes réunies autour d’un projet collectif, dans le cadre d’un atelier d’expression dont il m’a été confiée la coréférence durant septsemaines ce qui a fait naître une réflexion interpellant deux aspects dans les actions engagées : il est question de l’importance de la fonction du cadre et celle de la qualité dans la présence.

Les états pathologiques
L’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique nécessitent une première étape primordiale qui consiste à bien connaître, pour mieux les appréhender,les diverses manifestations des troubles psychiques afin d’y répondre de manière adaptée. Au cours des ateliers qui fonctionnent en petit groupe[4], les relations sont facilitées à travers la médiation de l’activité qui devient un support pour les échanges. J’ai pu observer différentes manifestations d’angoisse et de souffrance chez ces personnes. Il existe des origines et des formesvariées telles que les psychoses, les troubles de la pensée qui touchent la capacité à penser librement, la schizophrénie, souvent accompagnée d’un vécu hallucinatoire, qui est aussi appelée « maladie de l’âme ». Cela est vécu comme quelque chose qui est en soi mais qui ne se maîtrise pas au niveau des pensées, une sorte de dérapage de la réalité. Ces symptômes font vivre des moments d’angoisse archaïques, demorcellement, de dislocation et d’anéantissement…Il est difficile de dire ce qu’il en est de cette souffrance car « être mal », c’est aussi la peur d’avoir une crise d’angoisse et la peur de ne pas savoir y répondre. Cet état que l’on peut qualifier de souffrance psychosociale, de détresse psychique, de mal-être, est un vécu proche du malheur qui peut toucher chacun d’entre nous, mais ici, il estbien question d’une souffrance pathologique.

Que se passe-t-il dans ces ateliers thérapeutiques ?

Dans ce centre, qui ne ressemble pas à un service hospitalier, il se dégage une ambiance chaleureuse, un cadre apaisant pour certains ou même, un refuge sécurisant pour d’autres. On y pratique des activités manuelles, culturelles, corporelles et de détente. Les activités nombreuses etdiversifiées, permettent à l’usager de s’y inscrire une ou plusieurs fois dans la semaine, selon son envie et ses possibilités. Ces séances vont devenir des moyens d’expression et d’investissement. Elles vont permettre à la personne d’exprimer une autre image d’elle-même que celle de sa pathologie. Je me suis vite rendue compte que peu importe l’activité, elle est une médiation et un support à la...
tracking img