Ma conception de la poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ma conception de la poésie :

Pour moi, la poésie a deux genres, la poésie qui permet de s’évader vers un autre monde et qui nous sort de notre vie habituelle pour nous y emmener très loin,et la poésie qui nous éloigne du réel. Dans un premier temps la poésie constitue l'évasion, un monde sans limites et sans frontières qui transfigure la réalité. C'est un moyen pour le poète etpour le lecteur de fuir la vie de tous les jours, d'oublier tout le reste et de s'envoler vers un autre monde. La poésie permet donc à l'auteur d'exprimer ce qu'il ressent. Dans A une Passantedu recueil Les Fleurs du Mal de Baudelaire, le poète est fasciné à la vue d'une femme en grand deuil, il reste figé sur place. La poésie permet également l'évasion, grâce au lyrisme. La poésielyrique permet l'évasion par la beauté des sons, des rythmes... le lyrisme est la recherche de la musicalité et la visée de l'idéal, le poète tend à métamorphoser, voire à sublimer, le contenu deson expérience et de sa vie affective dans une parole mélodieuse et rythmée ayant la musique pour modèle. Dans l'Invitation au voyage, du recueil Les Fleurs du Mal de Baudelaire, on retrouvecette musicalité exprimée par l'abondance de verts courts, la musique des vers et la phrase :
« Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté »
Effectivement le poète s'évade etfait évader le lecteur grâce au rêve, à l'idéal, à cette idée qu'il existe quelque part un monde idéal que l'on ne retrouve que dans les poèmes. Cette idée la me fait aimer la poésie.
Mais dansun deuxième temps la poésie peut aussi nous ramené au plein coeur du réel. Elle nous ramène aux enjeux essentiels de la réalité, à ses enjeux les plus redoutables, les plus effrayants. La poésieengagée affirme cette idée que la poésie est toujours ancrée dans la réalité. Elle vise à révéler la réalité, à transmettre un message, à convaincre les hommes d'adhérer à une cause, à faire...