Ma dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le siècle des Lumières :
Quelques auteurs étudiés :
Fontenelle : Histoire des oracles précurseur (1657-1757) de l’esprit des Lumières Il demande une méfiance de l’attitude commune, le plus grand monde n’a pas forcément raison, il invite à se méfier des apparences et enfin il admet une critique de la mainmise de la religion sur les mentalités à l’époque.Diderot : Supplément au voyage de Bougainville Philosophe, encyclopédiste (1713-1784) Il argumente en faveur des sociétés proches de la nature, il soulève le problème du colonialisme et de l’esclavagisme. Mythe du bon sauvage : L’homme estnaturellement bon, c’est la société qui le rend mauvais
Montesquieu : De l’esprit des lois Avocat, philosophe (1689-1755) Utilise ironie comme stratégie argumentative (risque de mauvaise compréhension)Il émet des réflexions sur les différents pouvoirs après avoir beaucoup voyagé et comparé les différents systèmes politiques et économiques de différents pays.
Damilaville : Encyclopédie article « paix » Encyclopédiste (1723-1768)Définition à contrario, faux texte informatif, très subjectif Il qualifie la guerre de maladie, la Paix étant l’état normale de la société. Les responsables de la guerre sont les gouvernements dans un souci de jalousie, de gloire, d’ambitions, d’histoire de territoires.L’avidité (cupidité) et orgueil des princes sont les causes des dégâts
Beaumarchais : Le mariage de Figaro « le monologue de Figaro » politicien, journaliste, écrivain, inventeur, horloger (1732-1799) Monologue : reflet de l’âme. Figaro est le double de Beaumarchais (plusieursmétiers, comédies, censure, prison) Beaumarchais s’engage pour la liberté. Il critique les privilèges de la noblesse, la société non basée sur le mérite. Il veut une société plus juste ou chacun est reconnu pour ses compétences et son savoir. Il émet unmanifeste contre la censure (pièce qui déplaît au roi ou au clergé). Il réclame la liberté d’expression et d’opinion.

Contexte historique au XVIIIème siècle :
Politique et social : La monarchie apparait contestée et affaiblie dans ses pouvoirs (famine, guerre jusqu’en 1923). L’alliance de la possession des trois pouvoirs par les rois (Louis XIV, XV et XVI) est elle aussi contestée. La gestionde l’état par Louis XV le conduit à une crise économique et une augmentation des impôts accélèrent la contestation. Lors du règne de Louis XVI, les états généraux convoqués. Le tiers état impose ses revendications et enclenche le processus révolutionnaire (prise de la bastille : 14 juillet 1789). La proclamation de la république en 1792 marque la fin de l’Ancien régime mais la société vabasculer dans les violences de la terreur.
Culturel : De plus en plus d’écrivain énoncent, dans leurs écrits, une volonté de changement politique et sociale. Ils souhaitent rompre avec l’ancien régime, et cela passe, pour eux, par une révolution. Ces écrivains placent l’homme au cœur d’une dimension sociale, au cœur de leur art.
Scientifique : Grand développement des sciences (biologie = début...
tracking img