Ma moto

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1445 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 novembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Séminaire 3- Les actions du gouvernement canadien
La Vie Politique



Par :
Anthony Leblanc



Travail remis à :
Patrick Vanasse



Dans le cadre du cours 385-N11-HY
Gr :00004




Cegep de St-Hyacinthe
Le 12 décembre 2013

Table des matières

L’Introduction………………………………………………………………….p.

Partie (A) 1- ………………………………………………………………….p.

Partie (A) 2-………………………………………………………………….p.

Partie (A) 3- ………………………………………………………………….p.

Partie (B) 1-(a)………………………………………………………………….p.

Partie (B) 1-(b)………………………………………………………………….p.

Partie (B) 2- ………………………………………………………………….p.

Partie (B) 3- ………………………………………………………………….p.

Partie (B) 4- ………………………………………………………………….p.
Partie (B) 5- ………………………………………………………………….p.
L’introduction

Le gouvernement Harper ne fait pas l’unanimité mais ildemeure un gouvernement qui a une politique claire au niveau économique.
Est-ce que son objectif d’atteindre le déficit zéro lui permettra de se faire réélire sans provoquer trop de mécontentements chez la classe moyenne. Ce gouvernement a mis en place plusieurs mesures sévères au niveau de l’assurance-emploi afin d’implanter une chasse aux fraudeurs. Y-aura-t-il un impact sur sa popularité?Depuis son élection à titre de gouvernement majoritaire, Harper a changé plusieurs procédures concernant l’accès à l’information et à la transparence des décisions gouvernementales. Doit-on s’en inquiéter?

Le dilemme demeure, les canadiens doivent-ils accepter de voir leur régime démocratique amoindri au dépend de l’objectif du déficit zéro et du développement économique favorable à unrégime plus régulateur?




Partie A-Évaluation du gouvernement du Canada

Question 1:
La réforme du programme fédéral d’assurance-emploi est entrée en vigueur en début d’année 2013. Elle provoque beaucoup dequestion et entraînera de nombreux défis pour les régions. Cette réforme suscite beaucoup de crainte. Les employeurs anticipent la perte de leur main-d’œuvre et les travailleurs saisonniers s’attendent aussi à perdre leurs emplois.
Je crois que le gouvernement agit convenablement en s’attaquant aux fraudeurs mais je crois également que ce gouvernement prend des actions trop drastiques pour envenir à ses fins politiques et idéologiques. Comme le révélait Vincent Marissal de La Presse, ‘’Les raisons pour lesquelles M. Harper lance cette réforme sont évidentes: flatter son image de bon gestionnaire en frappant les fraudeurs sans risquer de perdre des plumes, puisque les nouvelles mesures touchent principalement des régions où il n’a aucun député. C’est gagnant-gagnant.’’ Comme tout lemonde, je trouve excessif les mesures prises par le gouvernement Harper avec l’implantation de quotas pour les inspecteurs et par le fait même la chasse aux employés saisonniers, car ils s’attaquent aux régions les plus défavorisées qui luttent déjà pour leurs survies. Je crois que cela entraînera encore plus l’exode des jeunes vers les villes. Comme le disait Vincent Marissal de La Presse, ``C’est une vision du pays, sauce Harper. Les régions sont comme la culture, comme les entreprises, comme l’immigration, comme la recherche : si ça ne paye pas, on ne finance pas. Il n’y a pas de job à l’année dans votre coin de pays? Déménagez!’’

Question 2 : 
Je crois que depuis l’élection du gouvernement Harper en tant que gouvernement majoritaire, l’état de la démocratie est affaiblit au Canadapar plusieurs atteintes aux droits de l’information et au comportement plutôt autoritaire de celui-ci. Son manque de transparence dans plusieurs dossiers est également une préoccupation. Nous sommes toutefois très loin d’un régime autoritaire régit par une dictature. Notre système politique basé sur le suffrage universel et la diversité des partis politiques...