Mac mahon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
B. Un régime d’Assemblée en pratique malgré les tentatives de renforcement de l’exécutif

La Crise du 16 mai 1877 va bousculer le schéma traditionnel du régime parlementaire que reproduit laconstitution de la IIIème République, entrainant ainsi une soumission du Président de la République à l’Assemblée Nationale. Pour autant, l’exécutif n’est pas toujours resté docile et on constate quelquestentatives de renforcement, avant la prise de pouvoir du Maréchal Pétain par la loi du 10 juillet 1940.

1. La crise du 16 mai : L’Assemblée prend le dessus

A l’issue des élections à la Chambredes Députés, une majorité républicaine est élue. Mac-Mahon essaie dans une certaine mesure de prendre en compte la nouvelle majorité et nomme Jules Simon Président du Conseil. Mais compte tenu de sonmanque de fermeté à l’égard des Députés lorsqu’est abordée la question des mouvements anticléricaux en Italie, le Président souhaite saisir la première occasion pour le congédier. Il prend pour prétextele manque de fermeté de Jules Simon lors du débat sur la loi abrogeant la loi de 1875 sur la Presse. Les républicains à la Chambre des Députés conteste la lecture qu’adopte Mac-Mahon en congédiantSimon, car le Président du Conseil n’est responsable que devant le Parlement.

Face à l’hostilité des parlementaires, Mac-Mahon décide de dissoudre la Chambre des députés après avoir obtenu l’avisconforme du Sénat, le 25 juin 1877. La campagne électorale qui s’ouvre est dirigée contre le Président de la République et Gambetta souligne qu’à l’issue du vote des français, le Président devra sesoumettre ou se démettre.

C’est avec une forte participation (80,6%) que les français portent à l’assemblée une majorité de république puisqu’elle comprend désormais 393 républicain, les bonapartistes(74)deviennent la première force d’opposition, tandis que les monarchistes, divisés entre légitimistes et Orléanistes sont largement minoritaires. Mac-Mahon songe à une seconde dissolution mais se...
tracking img