Macro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4722 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Macroéconomie

Sommaire :

Chapitre 1 : La monnaie (page 2 à 8)
Les fonctions de la monnaie
Les formes de la monnaie
Agrégats de la monnaie

Chapitre 2 : La demande d’actifs monétaires (page 9 à 13)
Quantité de monnaie, ou demande de monnaie
Motif de transaction

Chapitre 3 : Le marché des biens (page 13 à 21)
Les techniques de production
L’investissement

Chapitre 1 : La monnaieSection 1 : Les fonctions de la monnaie

I. Intermédiaire des échanges

Exemple : Considérons deux individus : Pierre, qui possède 2 pommes, et Jean, qui possède 3 oranges. Pour qu’il y ait échange entre Pierre et Jean, grâce au troc, il faut :

Que Pierre accepte les oranges double coïncidence
Que Jean accepte les pommes des besoins

Qu’ils soient d’accordaccord sur l’équivalence relative des biens

Les conditions de l’échange en matière de troc sont donc difficiles à réunir.

La monnaie facilite le commerce en servant d’intermédiaire des échanges. On n’a plus à échanger des biens contre des biens mais la monnaie coupe le troc en deux. On échange un bien contre de la monnaie puis de la monnaie contre un bien.

Marchandise ---- Monnaie---- Marchandise

Dès lors que la monnaie prend le rôle d’intermédiaire, elle prend aussi le rôle de moyen de paiement, elle permet de régler les dettes d’un agent envers un autre.

Propriété :
La monnaie doit être facilement transportable

II. Réserve de valeur

Keynes affirme que : « la monnaie est un lien entre le présent et le futur ». Cela signifie que les revenus reçus en une foissont conservés et utilisés dans le temps. Les agents constituent ainsi une épargne dont une partie est thésaurisée.. Cette monnaie détenue n’est pas qu’un lien avec une marchandise achetée en même temps, elle est un lien entre deux marchandises achetées dans deux temps distincts.
On peut utiliser et faire fonctionner l’épargne, on parle alors d’épargne financière.

L’épargne thésaurisée estde la monnaie, une réserve de valeur.
L’épargne financière est de la non monnaie, comme des titres d’entreprise par exemple.

Propriété :
La monnaie doit être inaltérable

III. Monnaie complète et monnaie incomplète

Une monnaie complète remplie les trois rôles d’une monnaie.
Une monnaie incomplète remplie 1 ou 2 rôles de la monnaie.
Le prédécesseur de l’euro était l’ECU qui servait auxinstance européennes, cette monnaie avait les fonctions d’unité de compte et de réserve de valeur mais ne jouait pas le rôle d’intermédiaire des échanges et n’est donc qu’une monnaie incomplète.

Section 2 : Les formes de la monnaie

I. La monnaie métallique

Le terme de monnaie métallique qualifie les pièces. C’est la forme la plus ancienne de monnaie que l’on ait retrouvé, Mais desbiens tels que le bœuf ou le blé servaient de monnaie encore avant.
Les métaux précieux se sont imposés par leurs raretés, leurs facilités de transport, leurs divisibilités et leurs stabilités. L’effigie des souverains retrouvée sur les anciennes pièces montre le fait que la monnaie a toujours été aux mains du pouvoir politique. On retrouve encore les traces de cette coutume sur nos pièces actuellesfrappées des symboles des différents pays.
Au 19ème siècle, on a eu deux monnaies en France, avec le régime bimétallique or-argent qui posait des problèmes de compatibilité avec le marché de l’or et de l’argent. Au début d 20ème siècle la France est redevenue monométalliste.. Au milieu du 20ème siècle la convertibilité avec l’or est abandonnée au profit de la convertibilité avec le dollar (Goldexchange dollar). Le système tombe en 1971 et les monnaies deviennent indépendantes et totalement immatérielles..
La monnaie actuelle est de forme métallique mais sans équivalence avec les métaux qui la constitue.


II. La monnaie scripturale

Définition :

La monnaie scripturale représente la monnaie déposée sur des comptes auprès des intermédiaires financiers. Cette monnaie circule...
tracking img