Macroenvironnements

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1 Distinguer les notions de finance directe et de finance indirecte.

La finance directe est une mise en relation entre la personne qui finance (ex : un ménage) et la personne qui emprunte (ex : une entreprise). La finance directe est faite sur un marché régulé où il y a formations de prix, la plus part des opérations se font sur un marché qui est dit financier. Un marché, sur lequel sontémises, négociés, des valeurs mobilières, des actions et des obligations. Le financement direct est rendu possible par les entreprises qui sont en besoin de financement et qui émettent des titres, des titres qui sont acquis par des ménages par exemple qui eux sont en capacité de financement, on dit qu’ils sont en excédant. En d’autres termes, il s’agit d’un financement direct puisqu’il n’y a pasd’intermédiaire financier. Les institutions financières ont simplement le rôle de courtiers, donc, la créance détenue par celui qui épargne est par la même occasion, la dette de celui qui emprunte.
En revanche, la finance indirecte, elle nécessite un intermédiaire, un intermédiaire financier. En fait, les institutions financières collectent, les dépôts et les épargnes des agents à capacité definancement, et les prêtent aux agents à besoin de financement, on parle d’intermédiation bancaire.
Les banques effectuent ce qu’on appelle des crédits aux entreprises et, elles collectent des ressources auprès des agents dits en excédant sous forme de dépôts. Il y a intermédiation puisque la créance détenue par les agents en capacité de financement n’est pas la même que la dette des agents en besoinde financement. Ici, les institutions financières collectent des ressources qu’elles distribuent sous une autre forme.
Donc, la différence entre la finance directe et la finance indirecte est le rôle des institutions financières, dans le premier cas, elles ont juste un rôle de « courtier », alors que dans le deuxième cas, elles ont un rôle d’intermédiaires.

2 Repérez ces deux circuits sur leschéma.

Sur le schéma, le financement direct est représenté par les lettres C et D, ont voit que les ménages, les agents qui ont des capacités de financements émettent des titres sur un marché financier, qui deviennent des crédits pour les entreprises, l’état.
En revanche, le financement indirect est représenté par les lettres A, B. Les ménages émettent des dépôts aux institutionsfinancières, qui deviennent des crédits pour l’entreprise, l’état.
Les lettres E et F, elles représentent le rôle des institutions financières sur le marché financier, le rôle de courtier, avec les titres émis et acquis.

3 Expliquez en quoi consiste la «marchéisation» des opérations bancaires.

La marchéisation des opérations bancaires consiste à s’insérer sur le marché financier en émettant destitres pour collecter des fonds et en achetant des titres pour placer des fonds. Seulement, les institutions financières ne devaient pas faire parties de ce marché financier, ou seulement en tant que courtier, puisqu’il s’adresse aux financements directs, aux financements sans intermédiaires.

Comment peut-on définir la spécialisation bancaire ?

On peut définir la spécialisation bancaire commela séparation, la distinction des actions des systèmes bancaires, de manière a ce que chaque partie s’occupe de tâches distinctes.
En fait, la loi du 2 décembre 1945 distinguait, les banques d’affaires spécialisées dans le financement des entreprises, les banques de crédits, et les établissements financiers. Donc, il y a une spécialisation des banques dans le sens ou, il y a une dissociation desbanques en fonction de leur rôle, de à qui elles s’adressent. Elles se sont focalisées, spécialisées dans un seul domaine. Les circuits de financement étaient distincts.

Quelles sont les limites à la spécialisation bancaire ?

La spécialisation bancaire a rencontré des limites puisqu’elle allait à l’encontre de l’objectif qui est la croissance économique. La spécialisation bancaire...
tracking img