Mada mada

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Martinique est à la fois une région d'outre-mer et un département d'outre-mer français (numéro 972). Elle devrait son nom à Christophe Colomb qui la découvre le 15 juin 1502. L’île est alors appelée « Jouanacaëra-Matinino », habitée par les Kalinas[1], qui aurait désigné une île mythique chez les Taïnos d’Hispaniola. Le nom a évolué selon les prononciations en Madinina, « l’île aux fleurs »,Madiana, Matinite et enfin, par influence de l'île voisine de la Dominique, le nom est devenu Martinique. Selon l’historien Sydney Daney, l’île aurait été appelée « Jouanacaëra », par les Caraïbes, ce qui signifierait « l’île aux iguanes ». Elle est devenue française en 1635. Faisant partie de l'archipel des Antilles, elle est située dans la mer des Caraïbes, à environ 450 km au nord-est des côtesde l'Amérique du Sud, et environ 700 km au sud-est de la République dominicaine.

Sommaire [masquer]
1 Histoire
2 Administration
3 Politique
3.1 L'évolution institutionnelle et statutaire de l'île
3.2 Les forces politiques en présence en Martinique
4 Géographie
4.1 Relief
4.1.1 Côte au vent ou Cabesterre
4.1.2 Côte sous le vent ou caraïbe
4.2 Principales montagnes
4.2.1 Nord del'île
4.2.2 Sud de l'île
4.3 Hydrographie
4.4 Faune
4.4.1 Faune aquatique
4.4.2 Faune terrestre
4.5 Végétation
4.6 Climat
4.6.1 Cyclones tropicaux
5 Villes
6 Économie
7 Démographie
7.1 La famille martiniquaise
8 Art et culture
8.1 Langues
8.2 Littérature
8.3 Les musiques de la Martinique
8.4 Spécialités culinaires
8.4.1 Boissons
8.4.2 Plats
8.5 Anecdotes
9 Tourisme rural
10Sports
11 Personnalités de Martinique
11.1 Artistes
11.1.1 Les peintres
11.1.2 Les cinéastes et scénaristes
11.1.3 Les chanteurs, musiciens ou groupes musicaux
11.2 Sportifs
11.3 Personnalités politiques
11.4 Écrivains et personnalités littéraires
12 Codes
13 Références
14 Annexes
14.1 Articles connexes
14.2 Liens externes


Histoire[modifier]
Vue de Fort-Royal, vers1750.Article détaillé : Histoire de la Martinique.Le peuplement de la Martinique est relativement récent. Son histoire est largement marquée par celle de la colonisation de l’Amérique, par l'esclavage, les guerres d’influence entre les anciens empires coloniaux européens, l’évolution des activités agricoles, l’éruption de la Montagne Pelée de 1902 et les calamités climatiques, ainsi que lesrevendications indépendantistes modernes.

Administration[modifier]Articles détaillés : Politique de la Martinique et Liste des communes de la Martinique.La Martinique est une région monodépartementale (Région et Département à la fois). L'île est divisée en 4 arrondissements, 34 communes et 45 cantons.

La Martinique constitue avec la Guadeloupe, située à environ 150 km plus au nord, et la Guyane situéesur le continent américain au nord de l’Amérique du Sud, les départements français d’Amérique (DFA). La région de la Martinique est également une des régions ultrapériphériques de l’Union européenne.

La représentation de l'État :

La préfecture de la Martinique est Fort-de-France. Les trois sous-préfectures sont Le Marin, Saint-Pierre et La Trinité. L'État français est représenté enMartinique par le préfet de région, Laurent Prévost (nommé en conseil des ministres le 2 mars 2011 - prise de fonction le 30 mars 2011) et par trois sous-préfets (Paul Laville au Marin, Didier Bernard à Saint-Pierre et Christiane Ayache à La Trinité). La sous-préfète déléguée à la cohésion sociale et à la jeunesse est Sandrine Michalon-Faure.

Les institutions :

Exécutif :

Les deux exécutifs de laMartinique sont le président du conseil régional, Serge Letchimy et la présidente du conseil général, Josette Manin.

Assemblées délibérantes :

Conseil général de la Martinique (45 élus);
Conseil régional de la Martinique (41 élus).
Conseils consultatifs :

Conseil économique, social et environnemental régional (43 membres), président : Michel Crispin.
Conseil de la Culture de...
tracking img