Madame bovary de gustave flaubert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1643 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Madame Bovary de Gustave Flaubert
Résumé
Madame Bovary a nécessité au moins cinq ans d’un travail acharné. C’est un fait divers paru dans les journaux qui en a fourni l’inspiration à Flaubert. Emma Bovary est une jeune femme mariée à Charles Bovary, un médecin médiocre installé dans un petit village de la région de Rouen. Emma, qui se nourrit de lectures romantiques, est vite prise par l’ennuiet par un irrésistible désir de sortir de la monotonie de sa vie. Elle s’attache des amants. Le premier est Léon, le jeune employé du notaire du village, qui ne lui fournit qu’une expérience platonique mais grâce à laquelle elle découvre l’enchantement de se savoir désirée et la secrète satisfaction de résister. L’aventure se termine avec le départ du jeune homme, laissant à Emma le goût amer del’inaccompli.
Rodolphe, le second amant, est un banal mais persuasif Don Juan envers qui elle éprouve cette fois une passion violente et possessive. Avec lui, Emma traverse l’exaltation équivoque de l’adultère, éprouve les angoisses de l’attente du prochain rendez-vous, subit l’anxiété de la jalousie et jouit enfin des délices jusque là inconnus du plaisir sensuel. Désireuse d’aller au bout decette passion, et de la vivre en liberté, Emma projette de fuir en Italie avec son amant et laisser derrière elle famille et vie de province. Cependant, au moment du départ, Rodolphe se dérobe. Par une lettre qui laisse Emma effondrée, il lui annonce qu’il quitte la ville : "Du courage, Emma! du courage! Je ne veux pas faire le malheur de votre existence…"
Emma met un certain temps pour se remettrede cette tragédie, puis elle retrouve Léon à Rouen, avec qui elle a cette fois une liaison sérieuse, et non moins passionnée. L’innocence du jeune homme a maintenant disparu, remplacée par le cynisme d’une vie dissolue au contact de la grande ville. Amoureuse et aveugle, Emma dépense une fortune en cadeaux pour son amant et finit par s’endetter gravement. Sans réponse possible devant ses débiteursqui la pressent (elle demande même à Rodolphe, son ancien amant, de lui prêter de l’argent, ce qu’il refuse), et ne pouvant faire face à la honte et à l’humiliation de sa situation, Emma se suicide à l’arsenic. Elle meurt dans d’abominables souffrances, son mari à ses côtés, qui ne comprend pas cet ultime geste de sa femme, qu’il a toujours aimée et admirée.

On commence à vraiment connaitreEmma lors de ses noces.
Emma rêvait de se manier à minuit au flambeaux. La noce sera beaucoup plus campagnarde et moins féerique. Charles ne brille guère durant la noce, ne répondant que médiocrement aux compliments des invités.
Alors que Charles est heureux( Emma apporte des changements dans l’aménagement de la maison, elle joue au piano, reçoit avec élégance. Emma est distante. La réalité necorrespond pas à ce qui lui avait paru si beau dans les livres de son enfance. Elle avait tant rêvée de ce mari qui devait lui procurer une vie plus passionnante. Elle souhaitait tant oublier celle monotone, qu'elle avait passée avec son veuf de père, depuis sa sortie du couvent. Or ce mari, tant idéalisé, se révèle bien décevant.
Elevée au couvent, parmi des jeunes filles du monde, Emma y a reçuune parfaite éducation. Elle a lu Paul et Virginie, a rêvé en lisant des romans sentimentaux et historiques, ou des poèmes romantiques. Elle a admiré des gravures représentant de jeunes hommes serrant dans leurs bras des ladies anglaises à boucles blondes. Toute cette éducation a nourri son "tempérament sentimental" et ses songes romanesques.
Charles déçoit Emma. Son manque de mystère et deraffinement désappointe la jeune femme. La vie humble et sans surprise qu'il lui offre lasse Emma. Heureusement, une invitation du Marquis d'Andervilliers à un bal au château de la Vaubyessard vient rompre la monotonie de son existence.
Emma, émerveillée, découvre le luxe et l'élégance du monde aristocratique. " Son voyage à la Vaubyessard avait fait un trou dans sa vie, à la manière de ces...
tracking img