Madame bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1)Biographie de l'auteur

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert vit le jour en 1821 à Rouen. Issu d'une famille bourgeoise, cet enfant se fera vite remarquer par son manque de discipline. A la demande de ses parents, Gustave tentera de faire ses études de Droits, études qu'il mènera un temps, sans grande passion. Très tôt, son regard se posera sur l'écriture et il y consacrera alors la majeurpartie de son temps. Habité par le goût de la découverte, il prétextera une maladie pour mettre un terme à ses études et pour entamer une longue série de voyages qui le mèneront notamment en Egypte, en Grèce, en Asie Mineure etc...
Quand le Normand n'est pas parti à la découverte du monde, on le retrouve dans les cafés littéraires parisiens, très à la mode à l'époque. Il y côtoiera entre autresBaudelaire. Cette fréquentation des gens de lettres couplée à sa passion pour l'écriture amèneront un succès quasi immédiat aux oeuvres de Flaubert. On est alors aux alentours de 1844.
Sa particularité en tant qu'auteur se situe dans le fait qu'il s'inspire volontiers de faits divers lus dans les journaux pour écrire ses oeuvres. Le plus bel exemple de cela, c'est la parution de Madame Bovary en1857. Ce roman, virulemment attaqué par les moralistes, lui vaudra une condamnation en 1864.
En 1866, sa passion inassouvie à l'encontre d'Elisa Schlésinger lui inculquera l'idée de son deuxième roman à grand succès : L'éducation sentimentale.
Sa dernière oeuvre, la très satirique Boulevard et Péruchet, demeurera inachevée ; en effet, le Rouenais décède d'une hémorragie cérébrale. Il estintéressant de préciser que, ayant une gestion de ses finances catastrophique, il mourra dans la misère, sa fierté l'empêchant d'accepter l'aide de ses amis. La littérature française perd alors, ce 5 mai 1880, l'un de ses plus éminents représentants.

Son courant littéraire

Flaubert est sans conteste une des figures emblématiques du courant réaliste. Mais plus encore, Madame Bovary est reconnueaujourd'hui comme étant le roman réaliste par excellence. Il est d'ailleurs sans cesse réédité et relu par les générations successives, au point d'en faire un fleuron de la littérature française.

2) Thèmes abordés dans l'oeuvre

Les deux thèmes principaux

L'ennui :

Thème principal de l'oeuvre de Flaubert, il est à la base de tous les maux de la pauvre Emma. En femme relativementintelligente, elle va vite remarquer la médiocrité de son mari et s'en désoler. Cela va la mener à prendre des amants et à s'entourer d'objets de sa convoitise afin de masquer son profond ennui. Finalement, même sa fille, Berthe, n'attirera plus son attention sauf en de rares occasions.

Les femmes mal-mariées :

Dans le cas de madame Bovary, le mariage en question n'était même pas un mariage arrangé.Cependant, comme mentionné plus haut, Emma va vite regretter son choix, rêvant tout au long du livre et au travers de ses deux amants d'une fuite et d'un meilleur mariage, à l'image des romans romantiques qu'elle lisait. On s'aperçoit alors des critiques à peine voilées auxquelles l'auteur se laisse aller.

Les thèmes secondaires et relecture actuelle :

Le désir (voire l'envie) :

C'est unedes caractéristiques de l'héroïne : elle est envieuse. Cela transparaît une première fois à la réception chez le vicomte au cours de laquelle on comprend qu'elle rêve d'accéder à ce niveau social. C'est d'ailleurs ce premier signe qui va en amener un autre : son besoin de possession. Ses achats inconsidérés, apportés insidieusement par monsieur Lheureux, la pousseront à la fin du livre au suicide.La fatalité :

En effet, quoiqu'elle tentât pour échapper à son ennui, celui-ci la rattrapait. La fatalité se situe dans le fait qu'elle aura beau faire ce qu'elle veut, Emma restera coincée dans sa vie médiocre et insipide et ce ne sont ni ses amants, ni sa fille, ni ses avoirs qui parviendront à changer cela. Charles l'exprime d'ailleurs à la fin du roman (« c'est la fatalité » à propos...
tracking img