Madame de bovary : fiche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (768 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Madame de Bovary, Gustave Flaubert : Fiche.

Le projet


Maxime du Camp et Louis Bouilhet, après une lecture de La Tentation de saint Antoine, conseillent à Flaubert d’oublier toutes ces «divagations », et l’invitent, pour vaincre cette « invincible tendance au lyrisme », à se limiter à un sujet plus prosaïque, l’histoire, par exemple, de M. Delamare, qu’ils avaient connu parl’intermédiaire du père de Flaubert. Flaubert se lance alors dans ce pensum thérapeutique, pour dompter en lui le goût de l’épanchement, à une époque où, de toutes façons, le romantisme est entré en France dansl’ère du soupçon. Après quelques années d’un travail acharné et laborieux, s’inspirant en effet de l’affaire Delamare, il publie, en 1857, Madame Bovary, aussitôt accusée d’immoralité, comme Les Fleurs dumal. Mais le procès, que Flaubert gagne, ne peut que servir le succès éclatant du roman.

Résumé


Un jeune homme médiocre et laborieux devient finalement médecin : Charles Bovary épouse ensecondes noces Emma Rouault. Cette jeune fille croit trouver dans le mariage les félicités romanesques* qu’elle avait jusqu’alors rêvées. Mais la médiocrité de son époux, de son entourage, à Tostes, puis àYonville, lui fait perdre toute énergie. Elle se jette alors avec fougue dans la passion qu’elle éprouve pour Léon, un jeune clerc de notaire. Après le départ de Léon, elle rencontre Rodolphe, undandy*, qui préfère bientôt l’abandonner à ses désirs exaltés et impérieux. Elle retrouve Léon, mais elle se lance dans des dépenses luxueuses, et bientôt, accablée de dettes, de fatigue et de remords,elle se suicide à l’arsenic. Charles Bovary ne tarde pas à la suivre dans la mort, laissant orpheline la petite Berthe.

Personnages


« Elle avait lu Paul et Virginie » : Emma Bovary est cettejeune femme qu’une enfance bercée de rêveries romanesques* a rendue inapte à la médiocrité bourgeoise. L’influence d’une éducation religieuse, la bêtise, la lâcheté ou la méchanceté des hommes...
tracking img