Madrid, capitale espagnole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Introduction :

Madrid, capitale de l’Espagne, en Nouvelle-Castille, et chef-lieu de la province et de la communauté autonome de Madrid, située à 655 m d’altitude et baignée par le Manzanares, au pied de la sierra de Guadarrama.

2) Economie :

Principale ville d’Espagne, Madrid est le centre administratif, la place financière et le n½ud des grands axes routiers, ferroviaires et aériensdu pays. L’extraordinaire développement de la métropole, dont les prolongements s’étendent sur les banlieues industrielles de Carabanchel, Vallecas et Barajas, en fait la rivale de Barcelone, qui reste le premier centre industriel d’Espagne. Son industrie s’est diversifiée autour de la construction automobile et aéronautique, des industries chimiques, pharmaceutiques et alimentaire, del’imprimerie et du travail du cuir. Madrid est avant tout un important centre tertiaire, accueillant les sièges sociaux des principales entreprises et des grandes banques du pays, un centre universitaire et culturel de premier plan (université de Madrid, université pontificale, université autonome de Madrid, université polytechnique de Madrid, Académie royale de musique, etc.). Enfin, célèbre pour la richessede son patrimoine culturel, sa vie nocturne et la qualité de son accueil, la ville reçoit en toute saison la visite de nombreux touristes.

3) Paysage urbain :

Contrairement à la majorité des villes, Madrid ne s’est pas construite au fil des siècles. Elle est née de la décision d’un roi, Philippe II, qui voulut faire d’un lieu aride la capitale de son royaume. Depuis 1963, Madrid est lacapitale d’une zone métropolitaine qui réunit 22 communes s’étirant sur 1 747 km2. La ville fut conçue sur un unique plan architectural, avec de larges artères, des immeubles cossus en pierre de taille ou étirés vers le ciel en verre et aluminium, ceinturés de deux parcs, le parc du Retiro et le Campo del Moro. La célèbre promenade du Prado (XVIIIe siècle) résulte des grands travaux d’urbanisme del’époque. Commerces de luxe et grands magasins donnent à la capitale espagnole une perpétuelle animation. Madrid est en effet réputée pour ses nombreuses boutiques élégantes, bordant les larges avenues qui entourent la vieille ville. Peuplés surtout de provinciaux, les faubourgs n’offrent que peu d’intérêt d’un point de vue architectural. Les campagnes autour de la capitale sont peu peuplées.

4) Artset culture :

La Puerta del Sol (« porte du Soleil »), grande place en forme de croissant, constitue le coeur historique de Madrid et symbolise le centre de l’Espagne. La ville compte de nombreuses places, parmi lesquelles la Plaza Mayor, construite en 1617 et certainement l’une des plus belles places du monde. Situé au centre de la ville, elle fut le théâtre des principaux événementshistoriques de Madrid et de l’Espagne. La grande Plaza de la Cibeles est connue pour ses fontaines et la statue de Cybèle ; la monumentale Plaza de Toros est réputée pour son arène, au nord-est de la ville. Madrid est également réputée pour ses nombreuses boutiques élégantes, bordant les larges avenues qui entourent la vieille ville. Partout, statues de rois et de capitaines, d’artistes ou de personnagesmythologiques voisinent avec les fontaines et bassins. Les édifices les plus anciens sont les églises San Pedro el Real (XIIe siècle), San Jeronimo el Real, la capilla del Obisco et la Casa de los Lujanes (XVIe siècle). Le musée du Prado, célèbre pour sa collection de peintures de l’école espagnole (le Greco, Francisco Goya, Diego Vélasquez), est sans aucun doute le joyau de la ville. Commencé en1785, il fut achevé sous Ferdinand VII, entre 1819 et 1830. C’est l’un des plus riches musées du monde, avec plus de 2 500 oeuvres exposées. Outre les tableaux de l’école espagnole, le Prado possède une remarquable collection de peintures des écoles flamande et italienne, souvenir des possessions espagnoles dans ces régions européennes. On peut donc y voir des ½uvres de Bosch, Rubens, Van...
tracking img