Magna carta

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Magna Carta

La Magna Carta, nommé également la Grande Charte, a été consentie par Jean d’Angleterre en 1215. Jean d’Angleterre qui était de 1199 à 1216 le roi d’Angleterre porte également le sobriquet de Jean sans Terre. Ce surnom lui aurait été attribué puisqu’il passait la majorité de son temps en France plutôt qu’en Angleterre. Jean sans Terre possédait plusieurs territoire dans ce paysjusqu’à ce qu’il subisse des défaites militaires contre le roi de France ce qui lui fit perde l’essentiel de ses possessions. De plus, ce surnom pourrait provenir du fait que Jeans sans Terre a dût attendre longtemps avant d’accédé au trône et pour recevoir sa part des vastes domaines dont son père disposait, étant le quatrième fils d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine.

Un contexte d’instabilité,de mésentente et de révolte prévaut en Angleterre lors de la rédaction de la Grande Charte. Roland Marx, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle en fait état :
Bien qu'en théorie ils aient été dus à une médiation de l'archevêque de Canterbury, Étienne Langton, entre le roi et ses grands vassaux, ses soixante-trois articles sont imposés à Jean sans Terre par une révolte debarons, soutenus par les principaux prélats de l'Église […] Né de la multiplicité des abus royaux, en particulier en matière fiscale et ecclésiastique, le compromis vise à les réformer et à en prévenir le renouvellement

Cette instabilité était déjà installée lors du règne de Richard Cœur de Lion, de 1189 à 1199, qui était au pouvoir lors de la période de la croisade et c’est poursuivi lors decelui de Jean sans Terre de 1199 à 1216. Ni l’un ni l’autre n’ont été capable de maintenir la cohérence de l’ensemble. C’est ainsi que Philippe Auguste en 1202-1204 saisit l’essentiel des domaines continentaux des Plantagenêt.

Jean d’Angleterre possède plusieurs titres dont celui de roi d’Angleterre. De plus, on lui attribut le titre de seigneur d’Irlande, de duc de Normandie et d’Aquitaineet de compte d’Anjou. On peut en déduire que pendant le règne de son père sur l’Angleterre, celui-ci lui aurait légué ces territoires, et ainsi Jean sans Terre reçu ces titres, pensant qu’il ne deviendrait jamais roi étant le quatrième de ses fils.

Également, dans la Grande Charte, Jean d’Angleterre s’adresse aux archevêques, aux évêques, aux abbés, aux comptes, aux barons, aux juges, auxforestiers, aux shériff, aux prévôts, aux ministres et à tous ses baillis et fidèles. L’ordre dans lequel il s’adresse à eux est très important. On peut noter qu’il s’adresse à eux du plus aux moins influents. Cela témoigne de l’importance accordé à chaque individu dans la société et de l’importance de la hiérarchie à l’époque. Ainsi, l’archevêque était vu comme un personnage plus important que lebaron donc Jean sans Terre s’adressait à lui avant le baron.

De plus, Jean sans Terre reconnait certains droits vis-à-vis ses sujets. Ils sont répertoriés dans la Grande Charte. Il octroi un contrôle de la justice royale, une normalisation des décisions de justices (chaque individu libre ne peut être poursuivi arbitrairement, il ne peut être jugé que par ses pairs et selon le droitcoutumier, ils sont jugé selon l’importance du délit), un contrôle du pouvoir royal par un collège de vint-cinq barons, le droit à la justice des groupes non féodaux (droit de parole, demander avant d’imposer une taxe, ne pas faire plus que le service dût a son fief), le maintien des statuts de libertés des villes (liberté de circulation) et la normalisation des normes pour le commerce (une seule mesurepour le vin et la bière, le blé et les draps teints).

Dans certains articles de la Grande Charte s’exprime la féodalité. C’est le cas de l’article 21. Il est dit dans cet article que les comtes et les barons ne peuvent être jugés que par leurs pairs selon l’importance du délit. Ainsi, des ouvriers ne pourraient pas juger un baron puisqu’ils ne sont pas de la même classe sociale, ils...
tracking img