Magritte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1627 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Condition humaine de Magritte

Présentation du document

Nature :
Peinture de 100*80 cm
Auteur :
René Magritte (1898-1967, Belgique)
Date de création :
1933
Thème général de l’œuvre :
Mise en abîme d’un tableau dans un tableau.
Lieu d’exposition actuel :
National Galleries of Scotland à Edimbourg

Contexte
Contexte historique :
* Entre-deux-guerres, contexte depacifisme ambiant. C’est le rejet des horreurs de la WWI avec le plus jamais cela.
* Crise économique suite au jeudi noir de 1929 aux Etats Unis.
* Communiste, Magritte ne peut faire autrement que de s’opposer à la montée du fascisme. Or en 1933, Hitler accède au pouvoir en Allemagne.
Contexte artistique :
* Surréalisme.
* Peu auparavant ; il avait représenté sur le même thème Latrahison des images (Ceci n’est pas une pipe) qui avait été très mal reçue.
Contexte biographique :
* Magritte revient d’un voyage à Paris en 1930 où il avait intégré le groupe des surréalistes français. Mais sa conception de l’image diffère de celle de Breton. Ils sont donc plutôt en froid quand il rentre, même si son adhésion au mouvement ne fait aucun doute.
* Il vient égalementd’ouvrir une société de publicité avec son frère Paul. Il se consacre alors à ce qu’il appelle ses « travaux imbéciles » qui ne sont pas destinés à un public d’amateur d’art mais à un public bien plus vaste. Il adapte donc son style.

Description de l’œuvre 
* On voit au premier plan un chevalet avec une toile. Cette toile représente le morceau de paysage qu’elle nous cache. En arrière plan, onobserve des rideaux qui encadrent et donnent à voir une fenêtre, par laquelle on aperçoit un paysage. Une partie de ce paysage est dissimulée par la toile. Il ne faut pas oublier que l’ensemble fenêtre, rideau, toile… n’est lui-même pas le réel car il s’agit d’un tableau que peint Magritte.
* Imitation très proche du réel.
* Le titre n’a aucun rapport avec ce que nous voyons sur letableau. Il n’explique pas l’image. Il accroit la surprise et nous amène à réfléchir au sens du tableau. Il est souvent nécessaire d’avoir un bagage culturel pour comprendre les titres de Magritte qui puisent abondamment dans la littérature.
* Le cadrage place la toile au centre de l’image tout comme la fenêtre. Aucun personnage n’apparaît, aucune action ne transparaît car il semble que l’acte depeindre soit achevé.
* Pas d’obliques, justes des horizontales et des verticales comme les barreaux d’une prison.
* Tout semble calme sur la scène, invitant à la réflexion. Rein ne peut perturber le spectateur qui se tiendrait dans la pièce et qui observerait le travail du peintre et le paysage.

Analyse du sens de l’œuvre
Message transmis :
* Nous ne pouvons connaître le réelde manière objective. Nous sommes déroutés par nos sens ou les conventions sociales. Nous voyons ce que nous avons appris à voir, ce sont des habitudes qui dirigent notre perception. Le seul moyen d’accéder réellement au monde serait la poésie car elle permet de surprendre et d’enchanter, elle propose une nouvelle vision du monde.
* L’art devient alors un choc car il crée de nouveaux liensentre les objets par leur ordonnancement sur la toile. Ce choc ouvre la conscience et provoque des éclairs d’intuition. Le spectateur est alors dans une incertitude profonde.

Justification des propos :
* Le tableau semble être une imitation fidèle de la réalité, car le morceau manquant cadre parfaitement avec ce que nous avons du paysage. Mais d’un autre côté, comment savoir ce qu’il y aderrière la toile ? Le cadrage de la toile représentée est donc significatif. De même, les lignes simples et la reprise des couleurs rendent les plans difficilement distinguables, tout se fond, comme dans une parfaite harmonie. Pourtant à y regarder de plus près, on aperçoit un léger décalage entre la toile et le rideau. De même, le rebord de la toile se détache du paysage. Tout n’est donc aps...
tracking img