Mahler

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Présentation de Margaret Malher

1. M. Malher 1900- 1985.

Pédiatre, psychiatre psychanalyste d’enfants
Naissance en Hongrie
Formée en Allemagne,
Puis Autriche où analysée par Hélène Deutsch (Femme de Félix Deutsch, travaux sur sexualité féminine). Elle dirige le 1er centre de guidance infantile d’inspiration psychanalytique avec Anna Freud.

En 1938, elle fuit l’Autriche aumoment de l’Anschluss (réunion de l’Allemagne et de l’Autriche), pour aller aux Etats-Unis.
Hartmann : fondateur de l’égo-psychologie : moi doté de sa propre énergie et qui fonctionne précocement.
Fonde une institution : centre de recherche et une unité thérapeutique « Masters children center ».
Travaille sur la ou les psychoses infantiles dont l’étiologie = distorsions très précoces dans ledéveloppement de l’enfant.
A partir de ses travaux sur la psychose, elle élabore une théorie du développement psycho-affectif normal

2. Les influences

Freud : M.Malher essaie à la fois de maintenir le cadre de référence énergétique, de la pulsion et les nouvelles perspectives venues de la prise en compte de la relation d’objet.
Conserve la théorie génétique du développementpulsionnel de l’enfant avec ses phases.

Elle intègre les apports d’Hartmann Elève de Hartmann : existence d’1 moi primitif capable de percevoir et sous-tendu d’une énergie primaire indifférenciée.

Reprend le concept de lignes de développement d’Anna Freud : autonomie de l’enfant résulte d’un équilibre entre environnement et maturation de ses instances. Structuration harmonieuse le long dedifférents axes de développement (Par exemple : de l’état de dépendance à l’autonomie affective et aux relations d’objet de type adulte, du corps au jouet et du jeu au travail). Pas forcément coordonnées, des pauses, des régressions normales mais si décalage trop grand = dysharmonie
Ce que reprend Malher : nécessité d’1 adéquation chronologique des 2 séries de phénomènes menant à individuation etséparation. Maturation psychique et somatoneurologique (corps / esprit)

Rôle important de la mère : elle est le support de l’évolution psycho-affective de l’enfant et doit s’adapter à son rythme. Fait écho à la mère suffisamment bonne de Winnicott.

II. Méthodologie

Programme de recherche du « Masters children center » de New York
Travaille avec enfants atteints de psychoses graves
Maisaussi observation de nourrissons normaux et de leurs mères (conditions d’une crèche, toute la journée d’une semaine à trois ans)
Observation participante ou pas (glace sans tain)
Observation porte sur les attitudes de l’enfant en présence de la mère, en son absence, au moment de la séparation, à son retour
Travaux sur la situation étrange : Bowlby et Mary Ainsworth : mère base de sécurité /attachement sécure, insécure.
Données discutées et analysées en synthèse
Mise en regard avec théorie, va-et -vient enrichissant entre les deux

III. L’œuvre de Margaret Mahler : une théorie du développement

3 grandes étapes fondamentales pour structuration

3. Phase autistique normale.

Elle dure 4 semaines environ
Le nouveau-né est perçu comme un organisme (appareil reflexe,fonctionnement végétatif).
Un système autoconservateur, autosuffisant où le désir satisfait de manière hallucinatoire
Plus souvent endormi qu’éveillé et le sommeil.
Endormi comme à l’état d’éveil : recherche d’homéostasie (recherche d’un équilibre par à une tension liée à une énergie libidinale interne) : tentatives internes d’apaisement (tousser, cracher, crier …) pas différencié des soins dela mère qui joue rôle de pare-excitation même si bébé assez insensible à ce qui vient de l’extérieur. Pas conscience de l’agent maternant (mère sensation de chaleur).
Car Bébé dans sphère autistique omnipotente : le sein est une partie de lui-même.
Le nourrisson engramme sous la forme de traces mnésiques les expériences bonnes et mauvaises.
Cette phase correspond au stade du Narcissisme...
tracking img