Mai 1968 en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours HISTOIRE/Terminale/LICP/BUCHY F.

Fiche : La crise de MAI 1968 : un conflit de générations

-> signe avant-coureur de la crise des années 70 (« croissance dépressive »), ce mouvement de dimension internationale, a constitué une rupture majeure dans l’évolution économique, sociale et culturelle de la France

I connaître les différentes étapes de la crise

1 d’abord une criseétudiante
0 provoquée par l’arrivée de la génération du « baby-boom » dans des facultés mal préparées à la recevoir !
0 22 mars : incidents dans la nouvelle faculté de Nanterre à Paris : des étudiants gauchistes (d’inspiration trotskiste, maoïste ou anarchiste), sous la conduite de Daniel Cohn-Bendit, occupent la salle du Conseil
0 2 mai : fermeture de la faculté de Nanterre. Les étudiants se replientau Quartier latin
0 3 mai : fermeture de la Sorbonne. Violents affrontements entre étudiants et policiers (le gouvernement envoie les CRS), qui se poursuivent une partie de la nuit
0 10 mai : des barricades, érigées dans la rue, au Quartier latin, sont prises d’assaut par la police. De nombreuses voitures sont incendiées
L’esprit de Mai 68 à travers des exemples de phraséologie révolutionnairetypique (que l’on pouvait lire sur des tracts, slogans, graffitis….) :
« L’humanité ne sera vraiment heureuse que le jour où le dernier bureaucrate sera pendu avec les tripes du dernier capitaliste ! »
« De Gaulle : non ! Mitterrand : non ! Pouvoir populaire : oui ! »
«  Soyez réalistes, demandez l’impossible ! »
«  Cours camarade ! Le vieux monde est derrière toi ! »
«  Oubliez tout ce quevous avez appris. Commencez par rêver »
«  Il est interdit d’interdire ! »
«  Sous les pavés, la plage »
«  Nous refusons d’être HLMisés, diplômés, recensés, endoctrinés, sarcellisés, sermonisés, matraqués , télémanipulés, gazés, fichés ! »

2 ensuite, une crise sociale
0 13 mai : par solidarité, syndicats et partis politique de Gauche rejoignent les étudiants (de 200 000 à 1 million demanifestants à Paris)
0 du 14 au 27 mai : en quelques jours, le pays est paralysé par la grève générale (avec occupation des lieux de travail, 10 millions de grévistes !)
0 27 mai : sous l’autorité du Premier ministre : Georges Pompidou, syndicats et patronat signent les accords de Grenelle (proposant aux ouvriers : augmentation de salaire et baisse du temps de travail, en vue d’aboutir à la semainede 40 heures). Mais ils sont rejetés par les grévistes. Les grèves continuent et les manifestations continuent car étudiants et syndicats réclament en fait de profondes réformes de la société 

3 enfin, une crise politique
0 du 29 au 30 mai : disparition du général De Gaulle ! (« une disparition inexpliquée »). Il se rend en Allemagne (voyage secret à Baden Baden), pour rencontrer le généralMassu (commandant en chef des troupes françaises en Allemagne). L’Etat semble alors incapable de maîtriser une situation de plus en plus critique et certains gauchistes pensent alors pouvoir profiter de cette « vacance du pouvoir ». Mais……
0 30 mai : …..de retour à Paris, De Gaulle précise dans une allocution radiodiffusée : « Dans les circonstance présentes, je ne me retirerai pas. J’ai un mandatdu peuple. Je le remplirai ! » et annonce la dissolution de l’Assemblée Nationale. A Paris, le soir même, une immense manifestation de soutien est organisée (des centaines de milliers de gaullistes défilent sur les Champs-Elysées, de 300 000 à 1 million de personnes)

4 conséquences :
0 le pouvoir gaulliste sort renforcé aux législatives de juin 1968
0 mais la victoire de l’UDR ne peut cacherl’érosion de l’image du général De Gaulle. En avril 1969, quand il lance un référendum pour faire passer des réformes compliquées sur : la politique régionale (la décentralisation), la « participation », le Sénat…, c’est le « non » qui l’emporte ! (à 52,4%)
0 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! De Gaulle en tire alors les conséquences et ! ! ! ! ! ! quitte immédiatement le pouvoir le 28 avril 1969 ! (il...
tracking img