Mai 68

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mai 68

Présentation des documents :

- Sempé, NON A LA SOCIETE DE CONSOMMATION, papier bis, 68 fois 50 cm, lithographie. ( illustrateur du Petit Nicolas)
- ATTENTION LA HAUSSE DES PRIX BOUFFE LES REVENDICATIONS SATISAFAITES, rouge sur fond jaune, 43 fois 60 cm, sérigraphie.

Affiche issu d’un ouvrage qui a été réalisé à l’occasion de l’exposition « Mai 68 ou l’imagination aupouvoir »
Galerie Beaubourg, Château Notre- Dame des Fleurs, Vence. (Alpes Maritimes)
Avril- Juin 1998

- Citations extraites de : "Les murs ont la parole", journal mural, Mai 68, citations recueillies par Julien Besançon, éd. Thou. Publié en 2007

Production d’affiche et des slogans:

La réflexion et la production des slogans et affiches de mai a commencé de se faire à l’Ecole des BeauxArts à Paris . Ensuite, certains artistes vont partir en province où d’autres ateliers vont s’ouvrir ( à Toulouse, Caen, Marseille, Montpellier, Bordeaux)…

Le 14 mai 1968, l’École Supérieure des Beaux-arts de Paris est occupée. Très rapidement va se mettre en place une organisation très efficace: un journal de grève est créé, des assemblées générales sont organisées…

La méthoded’imprimerie est changée car elle n’aurait jamais permis un affichage aussi conséquent: il s’agit de la sérigraphie par pochoir. A l’époque très peu utilisée par les artistes, elle a joué un rôle essentiel dans la production de ce que l’on appelle les « affiches de mai ».
Une sorte de mythologie des affiches de Mai 68 se met en place, une nouvelle forme d’art qui est un le moyen principal de faire larévolution .

Contexte :

Qu’est ce que Mai 68 ?

Le journaliste Pierre Viansson-Ponté publie dans un numéro de journal Le Monde daté de Mars 1968 un article intitulé « La France s’ennuie ». Pourtant, le climat social s’assombrit. De nombreuses grèves éclatent dans le monde étudiant puis le monde ouvrier… Le mouvement prend de plus en plus d’importance et donne naissance au grand « chambardement demai » , annonciateur d’un monde nouveau. Dans son déroulement, la crise ne donne pas l’impression de répondre a un problème avec beaucoup de cohérence. Existe t’il un esprit de 68 ?
Peux t’on puiser dans l’art, les principaux thèmes forts qui peuvent caractérisé le mouvement de mai.
Nous verrons que l’image autant que le slogan nous permet de capter aujourd’hui ce qui fit l’essence de Mai 1968.Annonce du plan :

1) Le rejet de la société de consommation
2) Le refus de l’autorité sous toute ses formes
3) Un esprit révolutionnaire et utopique

1) Le rejet de la société de consommation

a) Une crise qui survient à l’apogée « des trente glorieuses »

De 1945 à 1973, l’économie mondiale connaît une période de forte croissance que l’on surnomme les « Trente Glorieuses ».La société de consommation s’est installé dans les mœurs, sans que l’on prenne vraiment conscience toute ses implications.

Cependant, la situation économique se détériore dans les années 60 et amène la prise de conscience progressive des dangers de cette nouvelle société.

Thèse qui trouvent des relais dans les affiches et slogans du mouvement de mai 68 et plus particulièrement sur les deuxaffiches de ce corpus documentaire :

L’affiche de Sempé, NON A LA SOCIETE DE CONSOMMATION
ATTENTION LA HAUSSE DES PRIX BOUFFE LES REVENDICATIONS SATISAFAITES

Pourquoi y a t’il remise en cause de ce modèle de consommation, quels sont les objets de critiques ?

b) L’aliénation du moi ou «  Je consomme donc je suis »

Pour les opposants de la sociétéconsommation, celle ci est considéré comme aliénante pour l’individu.
L’aliénation est un état de l’individu qui, par suite des conditions, ici économique, ne cesse de s’appartenir, devient esclave des choses.

• En quête de sens

En s’appuyant sur le document 1, on peut observer en arrière plan une foule incommensurable d’individu, se suivant comme des moutons de panurge, pour se...
tracking img