Maintenance de la voie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Maintenance des voies :

On distingue tout d’abord deux types de voies : la voie courante et la voie de service (qui n’appartient pas à RFF et où ne circule pas de voyageurs).

La maintenance de la voie courante est conditionnée par la recherche de la meilleure efficacité économique possible.

A) Surveillance et Maintenance Préventive Systématique :


La maintenancepréventive systématique permet de s’assurer du maintien en bon état des éléments de la voie dont la criticité est élevée

1. Les vérifications :

La surveillance consiste à mesurer les seuils déterminant la réalisation ou non d’opérations de MPC.


Elles sont conditionnées par :

▪ Des événements indépendants de l’utilisation de la voie :

• Ouverture des joints ;• Anticheminants ;
• Dispositifs de dilatations ;
• Profils de ballast ;
• Les zones de respiration et les zones de profils de ballast renforcés, motivé par une cause autre que le rayon de la courbe.

▪ L’importance du trafic où la vitesse pratiquée :

• Efficacité et élasticité des attaches ;
• Assemblage rails/éclisses ;
•Joints isolants ;
• Rails ;
• Géométrie et écartement.

Elle concerne la vérification :
• de l’efficacité et de l’élasticité des attaches ;






• de l’ouverture des joints (réalisée annuellement sur les voies concernées suivant les périodicités). Ce relevé peut être réalisé par un engin de surveillance automatisée ou manuellement sur relevé papier ou à l’aided’un outil de saisie informatisée. Cet analyse permet de vérifier le respect des normes ;









• des rails avec des examens visuels, des auscultations ultrasonores, des enregistrements géométriques de la voie.
L’examen visuel est réalisé lors de tournées à pied et possède deux objectifs : la détection visuelle des défauts de rail et la vérification de défauts déjàidentifiés et la localisation des zones où les limites des normes d’usure et de corrosion risquent d’être atteintes. Ces vérifications dépendent de la criticité des voies et est définit suivant des cycles.
La détection des défauts par auscultation ultrasonore est réalisée, sur les lignes avec voyageurs par des engins lourds et avec des moyens manuels.
Après détection, les défauts de railsont mesurés et classés en fonction des constations faites ; un suivi de leur évolution et des interventions éventuellement nécessaires est ensuite mis en œuvre ;

• de la géométrie et de l’écartement. La géométrie d’une voie est caractérisée par l’état du nivellement longitudinal et transversal, du dressage et de l’écartement. Ces différents paramètres sont enregistrés périodiquement àl’aide de voitures MAUZIN et d’automoteur MATISA. L’évolution de l’écartement est suivie en comparant les derniers enregistrements de ces véhicules ;

• de la conformité en prévision des chaleurs. Elle concerne : la conformité des profils de ballast, l’aspect des soudures, la qualité de la géométrie, la tenue des attaches, la présence et l’efficacité des bêches d’ancrages et des anticheminants,des jeux de dilatation, l’intégrité des JIC et des JC. Les interventions décidées et réalisées à la suite de ces vérifications relèvent quant à elles de la MPC ;

• De la surveillance des dispositifs de drainage et d’écoulement des eaux, des couches d’assise et des plates-formes et des ouvrages en terre.

2. Les interventions :

Les interventions de MPS concernent :

•L’entretien des rails avec le nettoyage systématique des rails sur les lignes ou les zones concernées, à titre préventif. Mais aussi du graissage des rails qui est réalisé par le matériel roulant sur les lignes voyageurs. Il doit cependant faire l’objet d’un suivi avec un contrôle de l’efficacité du graissage tout les 6 mois aux points témoins ;


• L’entretient des joints ordinaires. Celui-ci...
tracking img