Mais je sais aps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5982 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CANDIDE , VOLTAIRE , CHAPITRE 3 PAGE 45-46, L1 → 29 .

« Une boucherie héroïque »

Introduction : Candide a été chassé du paradis du château Thunder-then-tronckh et il a reçu 4000 coups de baguettes, il va falloir 3 semaines au chirurgien qui le soigne pour le guérir.
Ici, au début du chapitre 3 , il assiste à une bataille entre les bulgares et les abares . Le narrateur évoque la batailleen mélangeant 2 registres : d'abord il fait semblant de faire l'éloge (= registre épidictique) de la guerre, de la bataille ; mais en même temps on comprend qu'il fait semblant de faire l'éloge tout en donnant des indices de son désaccord → registre satirique . La narrateur utilise ces 2 registres pour dénoncer les horreurs de la guerre .

1-L'éloge optimiste de la bataille.

Ce passaged'abord fait la satire de l'optimisme en reprenant la vision optimiste qui consiste à faire comme si il était un spectacle harmonieux.

1.1-L' ''harmonie d'un beau'' spectacle.

Ce qui nous frappe → le champ-lexical du spectacle :

-L27 «théâtre de la guerre»

Le narrateur présente la bataille comme un spectacle → beauté à ses adversaires leibniziens → champ-lexical :

-L1 «Si beau,si leste,si brillant, si bien ordonné»
→ énumération d'adjectifs qualificatifs et de la préposition si → X4 , insistance.

-L3 «harmonie»

Progression de ces adjectifs → plus forts, euphoriques, et rythme singulier → cadence majeure (= quand le rythme d'un vers ou d'une phrase va en augmentant) → = GRADATION .

-L2 → 4 : «Les trompettes,les fifres, les hautbois, les tambours, les canons...» →rythme singulier → cadence majeure → énumération disparate . Cette énumération est suivie de la notation : « telle qu'il n'y en eut jamais en enfer» → le narrateur met en opposition 2 termes :
harmonie → +
enfer → -

→ la présence du mot enfer modifie la valeur du mot harmonie et que c'est une cacophonie ( ≠ harmonie)

L'ironie permet de montrer que le spectacle que montre Candide →spectacle rien d'heureux. L'ironie s'en prend à l'optimisme en intégrant quelques formules clés.

1.2-L'enchainement des causes et effets dans le meilleur des mondes possibles.

Le récit est très construit , d'abord il est scandé par des marqueurs temporels :

-L4 : «d'abord»
-L5 «ensuite»
-L7 : «aussi»
-L12 : «enfin»

→ 4 marqueurs temporels qui suggèrent l'existence d'un ordre dansla bataille et justifie L1.

→ La suite chronologique des évènements est présentée comme une suite des causes et de conséquences → le principe de cosalité => très explicitement présent dans le texte :

-L7 «la raison suffisante» → expression empruntée à Leibniz pour dénoncer précisément
-L14 : «des effets et des causes» → le principe de cosalité selon lequel l'enchainement des causes etdes conséquences vers le meilleur des mondes.

Mais il y'a 3 expressions mises dans un contexte qui les démentent :
-L5-6 «ôta du meilleur des mondes...» euphémisme de tuer .

-L7-8 «raison suffisante...» = 2 euphémismes pour signifier tuer.

Le seul effet réel de toutes ces expressions → c'est la mort → L9 → «le tout pouvait bien se monter à une trentaine de mille âmes»

On voit doncbien comment l'ironie transforme l'éloge en blâme, critique l'optimisme mais le narrateur se moque de ses philosophes .

2-L'héroïsme guerrier.

Effectivement dans ce passage, l'ironie ne s'attaque pas uniquement à la philosophie mais s'attaque aussi à ceux qui utilisent l'optimisme dans la guerre .
Belligérant → celui qui fais la guerre .
Belliciste → celui qui aime la guerre → VS :pacifiste .
Se moque → grâce l'arithmétique .

2.1-L'arithmétique d'une bataille.

On a l'impression que les chefs de guerre transforment le champ de bataille en un lieu de comptabilité .
Mais les chefs sont accompagnés d'adversaires approximation qui les minimisent.

-L4-5 «à peu près 6000 hommes de chaque côté» = 12000 .

-L6 «environ neuf à 10000 coquins» → donne l'impression qu'il n'a...
tracking img