Maitre valet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LECTURE ANALYTIQUE
LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD, MARIVAUX
ACTE I, SCENE 7

INTRODUCTION : Marivaux est un grand auteur du XVIIIème siècle, il écrit surtout des
pièces de théâtre comme l’île des esclaves en 1725, la surprise de l’amour parut en mai 1722
et qui connu un énorme succès ou encore la pièce dont nous allons faire à présent l’étude le
jeu de l’amour et du hasard parut en 1730 auThéâtre-Italien. Toute les comédies de Marivaux
ont pour intrigue, une séduction, l’amour se retrouve alors constamment au premier plan de
ses oeuvres. Beaumarchais est lui aussi un auteur du XVIIIème siècle qui se consacra
d’avantage à l’écriture de pièce de théâtre notamment Le mariage de Figaro, il fait lui aussi
des réflexions sur le thème de l’amour, du mariage et les conditionssociales.
Dans son oeuvre Marivaux par le jeu du travestissement de ses personnages et par l’intrigue
opposera le thème du mariage et de l’amour à celui des conditions sociales du XVIIIe siècle.
Nous verrons ainsi qu’ici les obstacles à l’amour ne sont ni l’argent ni le choix d’un père
autoritaire mais bien le malaise d’épouser ou de ressentir des sentiments pour une personne
appartenant a une classeinférieur à la sienne.
Dès le début de l’acte Mr Orgon utilise Lisette pour critiquer Bourguignon et pousser a bout
Silvia par une série d’allusion blessantes, c'est-à-dire la pousser à admettre ses sentiments à
Dorante. Nous aurons ainsi a faire dans cette scène à une dispute entre les deux femmes qui
s’envenime de réplique en réplique.
Mais comment à travers cette dispute le lecteurpeut-il interpréter les sentiments de Silvia ?
C’est à cette question que nous allons nous efforcer de répondre au cours de l’étude,
premièrement en analysant la complexité et la confusion des sentiments de Lisette puis dans
une seconde partie en travaillant sur la progression dramatique de la colère dans la scène.
1/ La complexité et la confusion des sentiments
a) Les différents sentiments deSilvia : la honte
En effet la honte et l’un des sentiments de Silvia qui ressort le mieux de la scène, tous d’abord
la maitresse est constamment sur la défensive face « aux attaques » de sa servante notamment
ligne 251 « Lisette : Oh, Madame, dès que vous le défendez sur ce ton-là… Silvia : Dès que je
le défends sur ce ton là ! ». Notons les répétitions et la construction symétrique des répliques,Silvia tente de se justifier non sans mal, au lieu de réfuter calmement l’affirmation elle répète
ce que Lisette à formuler précédemment en utilisant la modalité exclamative dans sa réplique.
De plus on peut apercevoir dans la continuité de sa phrase que Silvia au lieu de faire face au
problème pose plusieurs questions a sa servante et tente désespérément de changer le sujet de
laconservation et de renverser la situation a son avantage « Qu’es-ce que c’est que le ton dont
vous dites cela vous-même ?... Que ce passe t’il dans votre esprit ? ». Il y a une véritable
stratégie de la part de Silvia, sa technique est d’harceler Lisette, c’est grâce a cela que Silvia
dévoile aux lecteurs implicitement les sentiments qu’elle éprouve a l’égard de Dorante.
b) Les différents sentiments deSilvia : la colère
En effet Silvia est aussi dans cette scène en colère, par le ton quelle utilise tous d’abord pour
répondre a Lisette mais aussi en l’injuriant directement, elle s’en prend à elle « la sotte…peu
de zèle…mauvais esprit » ou encore « vous me manquez de respect… êtes-vous folle… vous
m’êtes insupportable… hors de moi ! »
Elle est donc bien en colère contre Lisette maiségalement contre elle-même, elle ne supporte
pas d’être amoureuse ou d’éprouver des sentiments a l’égard d’un valet et de ne pas pouvoir
facilement renoncer à ce sentiment, sa colère la mène jusqu’aux larmes « mon indignation qui
va jusqu’aux larmes ». Elle défend Dorante pas seulement par l’énergie quelle prête a cette
discutions mais aussi en désignant courtoisement son amant notamment en essayant...
tracking img