Maitre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bosc T°ES 2
KévinDevoir de Philosophie
L’Homme peut-il se passer d’un maître ?

Par définition, l’Homme a une liberté de choix, un libre arbitre, qui l’individualise etqui le différencie de l’animal. Ainsi, chaque individu peut opérer des choix différents, la liberté est l’essence de l’Homme, du sujet libre. Les individus sont donc à même de se passer d’un maître.Comment imaginer qu’ils aient besoin d’un autre homme, ou d’un groupe d’hommes, pour les gouverner ? Cela n’entrave t’il pas l’idée même que beaucoup de philosophes se font de l’humanité ? Au-delà decette idée, certains, comme Kant, pensent que l’Homme a besoin d’un maître. De même l’aliénation est parfois nécessaire, les individus peuvent abuser de leur liberté, et ils ont besoin d’être orientés.Nous verrons donc dans un premier temps qu’il est difficilement concevable que l’Homme ait besoin d’un maître car sa dignité d’être humain provient de sa liberté et de son autonomie, dansl’expression de son libre arbitre. Mais on devra s’interroger sur la capacité de l’individu à se passer d’un maître, car s’il n’en a pas, livré à l’Etat de nature, sera t’il réellement libre et raisonnable sansorientation ni limite ? Enfin, est-ce judicieux de parler de maître ? Quel type de maître ? Et si on ne peut pas nécessairement dire que l’Homme a besoin d’un maître, de quoi a t’il vraiment besoin ?Comment considérer que l’Homme puisse avoir besoin d’un maître ? Le sujet libre n’a t’il pas pour lui son indépendance, sa capacité à affirmer sa raison et son libre arbitre ?
Le libre arbitre,c’est la capacité de l’individu à agir selon sa volonté, en étant l’auteur de son action. Avoir un maître, c’est accepter la volonté d’un autre individu, et non plus agir selon sa propre volonté....
tracking img