Maitrise de la consomation d'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 62 (15479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Maîtrise de la consommation d’eau
et des rejets des IAA
par

Carole MATHIEU-ANDRÉ
Ingénieur agronome
Institut national agronomique de Paris-Grignon
Ingénieur d’opérations à la direction des actions industrielles de l’Agence de l’Eau
de Seine-Normandie

1.

Intérêt d’une gestion globale de l’eau ...............................................

2.

Les usages de l’eau dans les IAA........................................................

F 1 450 – 2


3

3.

Caractéristiques des effluents des IAA .............................................



3

4.

Audit préliminaire....................................................................................



5

5.

Mise en place d’indicateurs..................................................................



6

6.

Connaissance des réseaux d’évacuation d’eau ...............................



7

7.

Optimisation des circuits d’eaux propres.........................................



8

8.

Production plus sobre ............................................................................



8

9.

Optimisation desnettoyages................................................................



13

10. Prévention des pollutions accidentelles ...........................................



15

11. Sensibilisation du personnel ................................................................



16

12. Traitements ultérieurs ............................................................................



16

Pour en savoir plus..........................................................................................

Doc. F 1 450

es industries agroalimentaires, de par la nature de leurs productions, sont
grandes consommatrices d’eau de très bonne qualité. A l’autre bout de la
chaîne, leurs rejets représentent 20 % des eaux résiduaires de l’industrie française. La totale implication de l’agroalimentaire dans lachaîne de l’eau conduit
donc à ce que la préservation de la ressource constitue une de ses priorités. 10 %
des investissements des IAA sont réalisés pour la protection de l’environnement. Parmi les principaux investisseurs, on retrouve les sucreries, les industries
du grain, le secteur de la viande et, enfin, les laiteries et les conserveries. Cependant, dans l’ensemble de ces activités, lesinterventions liées à des mesures préventives ou à la recherche et aux innovations représentent une part relativement
modeste et ne concernent que 17 % des investissements en environnement.
Bien souvent, la lutte contre la pollution reste une action qui ne s’intéresse pas
aux procédés de fabrication, pourtant à l’origine des rejets dont la gestion ne
doit plus être considérée aujourd’hui commefatale.
Par ailleurs, l’eau ne doit pas être considérée comme un banal fluide, mais
comme une matière première de qualité. A tous les niveaux (dans les procédés,
pour les lavages, pour le refroidissement ...), gérer l’eau, c’est économiser sans
relâche, tant au niveau des consommations que des pollutions.
En outre, il convient de rappeler que quelles que soient les pistes qui peuvent
êtreproposées, il n’y a pas de solutions toutes faites mais toujours des cas particuliers.

L

Toute reproduction sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie est strictement interdite.
© Techniques de l’Ingénieur, traité Agroalimentaire

F 1 450 − 1

MAÎTRISE DE LA CONSOMMATION D’EAU ET DES REJETS DES IAA______________________________________________________________________________

1. Intérêt d’une gestion
globale de l’eau

res premières et de produits finis, mais également grâce à la
récupération, au recyclage, à la valorisation des déchets, lorsque
cela est possible, et à la rationalisation de leur stockage et de leur
élimination, lorsqu’ils ne sont pas récupérables.
s Coûts du traitement des eaux résiduaires

1.1 Réduction et maîtrise des coûts...
tracking img