Maladies cardio-vasculaires et sport de pleine nature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Maladies cardiaques et APPN
Intérêt de l’APS :
Nous avons choisi l’inline skating (roller) car cette activité ne présente pas de contractions isométriques (cesdernières entraînent l’augmentation continue de la pression artérielle, et donc augmentent le risque d’accident cardio-vasculaire) et peut être pratiquée à desintensités faibles et modérées en extérieur.
Profil : Robert est un homme de 74 ans souffrant d’insuffisance cardiaque chronique.
FC max : 132 BPM.
Poids : 70 kg
Taille:170 cm
VO2MAX : 15.8 ml/mn/kg
PA : 180/80 mm hg
Contexte de pratique :
Lieu et horaire de pratique
Eviter l’activité physique lors de grande chaleur car lafréquence cardiaque tend à être plus élevée. Il faudrait donc privilégier le matin ou le soir en été.
Nous allons faire l’inline skating sur une route réservée auxpiétons et aux cyclistes afin de ne pas être dérangé par la circulation.
Matériel prévu/dispositif
L’intervenant doit être muni d’un téléphone portable, d’une trousse depremiers secours, d’une bouteille d’eau, un sac à dos contenant des cônes.
Les participants doivent avoir des protections pour les mains, coudes et genoux, uncasque, un cardio-fréquencemètre, des rollers bien adaptés à leur pointure, une tenue adéquate en fonction du temps.
Echauffement
Il est nécessaire d’effectuer unéchauffement de longue durée pour ce type de population.
Nous commençons pour une mobilisation de toutes les articulations puis nous procédons à une mise en train :aller-retour entre 2 cônes à 50m l’un de l’autre. Cela va permettre également d’améliorer les changements de direction. L’intensité de l’exercice reste faible. (
tracking img