Malaise dans la civilisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2549 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Origine et besoin de la religion
( p43 à 57 )

Dans ce premier chapitre, Freud aborde et développe le thème de la religion en insistant sur son sentiment éternel le sentiment océanique, une notion de psychologie inventée par Romain Rolland, ce sentiment se définit comme la volonté de faire un avec le monde hors de toute croyance religieuse.
Freud essaye de répondre àdifférents problèmes qu'il pose tout au long de son récit : tel que quel est la source de la religiosité ? Le sentiment océanique est il la source et l'origine de tous besoin religieux ? Avons nous interprété judicieusement la signification de ce sentiment ?
Dans ce premier chapitre on peut distinguer trois grands moments :

a) la source de la religion (p43-p46)

Freud part de la déclaration d'unde ses amis pour nous expliquer la source réelle de la religiosité. En effet, Romain Rolland qualifie cette source par un sentiment, une sensation éternelle, infini, illimité l'appelant le sentiment océanique. Un sentiment d'être indissolublement lié, d'appartenir au tout du monde extérieur. Un sentiment qui était purement subjectif et non un article de la foi. Toutefois Freud ne paraît pastotalement convaincu et cherche à savoir quel est ce sentiment ( qu'il est incapable de découvrir lui-même ), il va donc commencer une interprétation psychanalytique basée sur le moi, le ça, le monde extérieur.... car il pense que ce sentiment proviendrait d'une vue, d'une intuition intellectuelle associé à un élément affectif certain.

b) la distinction entre le moi, le soi, le ça / de l'extérieur46-56

Freud afin de comprendre le sentiment océanique ( et de savoir si ce sentiment est vraiment « fons et origo » ( source et origine ) de tous les besoins religieux ) va tenter une déduction, une démarche psychanalytique ( c'est à dire génétique de ce sentiment ), en s'appuyant sur l'idée de moi, ça, ou encore soi avec l'apprentissage de l'homme dans sa relation avec le monde extérieur.Freud va prendre l'exemple du nouveau né et de son comportement face au monde qui l'entoure. Au début, le nourrisson ne distingue pas un moi et un monde extérieur. Mais progressivement il apprend à le faire : les sensations de douleur et de déplaisir sont rejetées dans le monde extérieur pour former un moi-plaisir pur auquel s’oppose un dehors étranger et menaçant. Mais cette interprétation estfausse, certes des plaisirs, ou des déplaisirs viennent du monde extérieur mais le corps lui-même est parfois source de souffrance. Petit à petit le nourrisson va également apprendre ce qui est intérieur de ce qui est extérieur : ce qui dépend de nous comme ce qui ne dépend pas de nous, accédant à la réalité.

c) le sentiment infantile est source de tous les besoins religieux ? 56-57

Le besoinle plus fort de l’enfance est celui de la protection paternelle. Ce sont avant tous ces sentiments infantiles et de désirance, dépendance pour le père ( ou l’angoisse devant la puissance du destin qui sont causes du besoin religieux ). Par conséquent, le « sentiment océanique » n’a pas le rôle de premier plan, il est mis après coup en relation avec la religion; car faire corps avec le tout estun moyen de dénier le danger dont le moi reconnaît la menace venant du monde extérieur.

CHAPITRE 2 : l'expérience de la vie : le but de la vie obtenir la jouissance et éviter la souffrance

La vie nous apporte de multiples sensations : plaisirs, joies, des sentiments positifs mais également elle nous impose des peines, des déceptions, de la souffrance... C'est pour cela que pour lasupporter nous avons besoin de « remède ».
Freud aborde ici les comportements humain face à la dureté de la vie, la notion de souffrance et de bonheur. Dans ce chapitre, il ce pose les questions : quel est le rôle de la religion dans la vie ? Dans ces remèdes ? Souffrance ? Qui ou comment peut on répondre à la question de la finalité de la vie ? Au sens de la vie ? Quel est le sens que donne les...
tracking img