Mama

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3741 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Etats-Unis, une superpuissance ?





Première partie

1. En quoi Etats-Unis peuvent-ils être qualifiés de « centre » économique du monde ?

A l’échelle du continent américain, les Etats-Unis occupent une place importante. Ils font partie de l’ALENA (Accord de Libre-Echange Nord-Américain), zone à laquelle adhèrent aussi le Canada et le Mexique, et de la ZLEA (Zone deLibre-Echange des Amériques), projet lancé fin 1994 auquel participent les trois Amériques (Nord, centrale et Sud), à l’exception de Cuba. La ZLEA, qui n’est autre que l’extension de l’ALENA à toute l’Amérique, aurait pour vocation de faciliter les échanges au sein du continent. Et les Etats-Unis sont au centre de ces deux projets. De plus, ils créent et reçoivent beaucoup d’IDE (InvestissementsDirects Etrangers) : 139 vers et 108 en provenance du Canada et 269 vers et 59 en provenance de l’Amérique latine et les Caraïbes. A chaque fois, les IDE en provenance des Etats-Unis sont plus nombreux, signe que les USA s’implantent un peu partout sur le continent américain. Au sein de l’ALENA, les flux commerciaux avec les Etats-Unis sont énormes : 258 milliards de dollars vont des Etats-Unis versl’ALENA et 343 milliards de dollars font le trajet inverse. Quant aux Amériques centrale et du Sud, les flux sont moindres : 51 milliards de dollars viennent des Etats-Unis et 70 vont vers les Etats-Unis. Ainsi, on remarque qu’au sein même du continent américain, les Etats-Unis jouent un rôle majeur dans l’économie. Pour preuve, pour certains pays, comme le Canada, le Mexique ou le Venezuela, lemarché américain représente plus de 50% des exportations du pays. Quant aux autres pays de l’Amérique du Sud (comme le Chili), ce marché représente de 10 à 50% des exportations. Ceci démontre bien une certaine dépendance vis-à-vis des Etats-Unis et une certaine puissance économique de ces derniers.
A l’échelle mondiale, les Etats-Unis investissent toujours plus. Que ce soit avec leMoyen-Orient, l’Afrique, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ou le Japon, les USA produisent à chaque fois plus d’IDE qu’ils n’en reçoivent. Autrement dit, les Etats-Unis s’implantent plus chez les autres que ces derniers ne s’implantent chez eux, exception faite des IDE avec l’Union Européenne. Alors que l’UE crée 947 IDE, les USA, eux, n’en font que 726. Cela dit, ces chiffres restent suffisammentimportants pour ne pas les négliger. Concernant les flux commerciaux, ils sont à chaque fois plus importants en direction des Etats-Unis qu’ils ne le sont venant des USA. Ainsi, ces derniers ont investi 143 milliards de dollars dans l’UE contre 226 de la part de l’Europe. Cela prouve donc une certaine dépendance du monde vis-à-vis des USA puisque ces pays ne peuvent s’en passer (les sommes engagées sontcolossales : 226 milliards de dollars de l’UE, 125 et 121 de la Chine et du Japon), alors que les Etats-Unis investissent à chaque fois moins. De plus, même si le marché américain ne représente plus de 50% des exportations que dans deux pays d’Afrique, il représente entre 10 et 50% en Inde, en Chine, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Algérie, au Moyen-Orient et dans certains autres paysd’Afrique et d’Asie.
Mis à part ces flux et ces IDE, c’est aux Etats-Unis que se trouvent les deux bourses les plus importantes au monde. La bourse des valeurs se situe à New York (avec notamment le Nasdaq). Quant à la bourse de marchandises (matières premières), elle est positionnée à Chicago.


2. La puissance économique des Etats-Unis s’exerce-t-elle de la même manière sur tous les continents ?Si l’on parle en terme de type d’économie, alors oui, elle s’exerce de la même manière : pour chaque pays, il y a des IDE des Etats-Unis vers le pays et des IDE aux Etats-Unis en provenance dudit pays. Et, exceptée l’Union Européenne, les premiers sont plus nombreux que les deuxièmes. Et ces IDE couvrent quasiment tout le monde : Asie, Océanie, Amérique latine et Caraïbes, Canada, Europe,...